On aime, on n’aime pas


 Cahiers  Lumière sur Internet
Le 1er mars 2007 |


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

On aime
Pouvoir envoyer rapidement des messages, des photos, des mélodies à des potes à l’autre bout du bureau, du pays ou de la planète. On aime pouvoir garder le contact avec des amis lointains, via le mail, le chat ou la webcam…

On n’aime pas
Recevoir dans nos boîtes aux lettres mail des tonnes de pub, des spam ou de polluriel. Comme nos boîtes aux lettres, nos boîtes mail débordent de pub. Il y a bien des programmes de protections pour les éviter mais on se méfie. S’ils envoyaient à la poubelle un message important ?

On aime
Pouvoir télécharger les fichiers qui nous intéressent sur des ordinateurs distants. Ça va vite, ça évite de se déplacer, ça permet de gagner du temps.

On n’aime pas
Risquer de perdre les données de son ordinateur à cause des virus. On attrape ces virus en téléchargeant des fichiers ou en ouvrant des fichiers que l’on reçoit par mail.
Par précaution, on ne télécharge pas de fichiers douteux. On n’ouvre jamais les fichiers joints qui viennent de personnes inconnues. On équipe son ordinateur d’un programme anti-virus.

On aime
Surfer ou travailler sur Internet. Trouver sur les sites visités des liens qui permettent d’aller plus loin dans l’information que l’on cherche.
Découvrir des sites inconnus, en se laissant guider par les liens présents sur des sites que l’on connaît.
Avoir l’impression de se promener dans la plus grande bibliothèque du monde.

On n’aime pas
Les fenêtres de pub qui apparaissent à n’importe quel moment. Elles interrompent notre lecture et parfois insistent : elles réapparaissent plusieurs fois quand nous les fermons.

On n’aime pas du tout
Avoir le sentiment de se sentir suivi à la trace, observé. Il suffit que l’on visite un site de foot pour que notre boîte mail déborde soudain de pubs : pour des revues de foot, des ballons de foot, des places de foot… C’est un coup des cookies, ces petits programmes qui enregistrent nos mouvements sur le net.

On aime
Rechercher de la documentation sur les sujets qui nous intéressent avec les moteurs de recherche. En deux clics, on a accès à pas mal de documents pour son travail.

On n’aime pas
Faire le tri dans tous ces documents si on n’a pas bien précisé les mots clés. Dans ce cas, le travail de tri des documents, toujours indispensable, est énorme.

On aime
Utiliser Internet dans la vie pratique
Pour s’inscrire à un cours, réserver des places dans le train, l’avion, un camping, un hôtel, voir le temps qu’il fait à la mer, on se prive pas de l’aide d’Internet.

On n’aime pas
Remplir toujours les mêmes questionnaires
Parfois ils sont vraiment très indiscrets. Ou ils se bloquent. Ils s’obstinent à vous poser la même question et à faire comme si vous n’aviez pas répondu.
Par principe, on ne communique des informations personnelles que quand c’est vraiment nécessaire

On aime
On aime faire du lèche-vitrine sur Internet. On peut faire des affaires et acheter des trucs que l’on ne trouve pas dans les « vrais » magasins. Et one les reçoit très vite.

On n’aime pas
Donner des infos importantes comme son n° de carte de crédit. Quand c’est vraiment nécessaire de le faire, on vérifie qu’on est bien sur un site sécurisé. Son adresse commence par « https» :.

On aime
Pouvoir envoyer rapidement des messages, des photos, des mélodies à des potes à l’autre bout du bureau, du pays ou de la planète. On aime pouvoir garder le contact avec des amis lointains, via le mail, le chat ou la webcam…

On n’aime pas
Recevoir dans nos boîtes aux lettres mail des tonnes de pub, des spam ou de polluriel. Comme nos boîtes aux lettres, nos boîtes mail débordent de pub. Il y a bien des programmes de protections pour les éviter mais on se méfie. S’ils envoyaient à la poubelle un message important ?

On aime
Pouvoir télécharger les fichiers qui nous intéressent sur des ordinateurs distants. Ça va vite, ça évite de se déplacer, ça permet de gagner du temps.

On n’aime pas
Risquer de perdre les données de son ordinateur à cause des virus. On attrape ces virus en téléchargeant des fichiers ou en ouvrant des fichiers que l’on reçoit par mail.
Par précaution, on ne télécharge pas de fichiers douteux. On n’ouvre jamais les fichiers joints qui viennent de personnes inconnues. On équipe son ordinateur d’un programme anti-virus.

On aime
Surfer ou travailler sur Internet. Trouver sur les sites visités des liens qui permettent d’aller plus loin dans l’information que l’on cherche.
Découvrir des sites inconnus, en se laissant guider par les liens présents sur des sites que l’on connaît.
Avoir l’impression de se promener dans la plus grande bibliothèque du monde.

On n’aime pas
Les fenêtres de pub qui apparaissent à n’importe quel moment. Elles interrompent notre lecture et parfois insistent : elles réapparaissent plusieurs fois quand nous les fermons.

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de