Jusqu’à ce que la mort…

Marc Vandermeir

 Cahiers  Un homo, comme ils disent
Le 25 mai 2013 | Mise en ligne : Lydia Magnoni

L’ONU ONU Organisation des Nations Unies, presque tous les Etats du monde sont à l’ONU, En principe, l’ONU défend le droit international, la sécurité et la paix. et pas mal de pays occidentaux Occidentaux Etats-Unis, Canada et pays d’Europe de l’Ouest ont reconnu l’égalité de droits pour les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT LGBT Lesbienne, gay, bisexuel, transgenre ). Mais ceux-ci n’ont aucun droit dans la plus grande partie du monde. Ils sont même souvent persécutés et peuvent risquer la prison ou même la peine de mort.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans au moins 12 pays du monde(surtout en Afrique, mais aussi en Asie), on risque sa vie si on a le malheur de naître homosexuel. Selon la liste reprise par l’encyclopédie en ligne Wikipédia, 12 pays prévoient la peine de mort pour les LGBT LGBT Lesbienne, gay, bisexuel, transgenre  : l’Afghanistan, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, l’Iran, le Nigeria, le Soudan (dans les Etats ayant adopté la charia, la « loi » musulmane), la Somalie, le Somaliland et le Yémen. L’Ouganda est venu tout récemment s’ajouter à cette liste.
Et, selon l’ONU ONU Organisation des Nations Unies, presque tous les Etats du monde sont à l’ONU, En principe, l’ONU défend le droit international, la sécurité et la paix. , au moins 76 pays de par le monde, dont certains en Europe, ont des lois qui discriminent les LGBT, y compris par l’arrestation et la prison.

Derrière la loi, la religion…

Derrière la loi d’un état, il y a souvent une religion qui refuse l’homosexualité, et qui va même jusqu’à prévoir le pire.
L’islam ne reconnaît pas l’homosexualité. Il la considère comme une maladie ou une perversité qu’il faut combattre. Donc, l’énorme majorité des pays de religion musulmane refusent de reconnaître l’homosexualité. Et certains prévoient la prison et la peine de mort pour les homosexuels.
En Ouganda, c’est la puissante église évangéliste qui a poussé à voter la loi récemment adoptée par le président.
Dans les religions chrétiennes (catholique romaine, protestante, orthodoxe), le bouddhisme, l’hindouisme et bien des religions évangélistes, on nie aussi le plus souvent l’homosexualité. Mais, pour les religions chrétiennes et protestantes, il y a souvent une tolérance qui s’est installée dans certains pays. Et il y a dans ces religions des courants progressistes et conservateurs qui avancent donc des positions différentes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si ces religions prédominent dans la plupart des pays qui reconnaissent l’homosexualité.
Mais on est encore bien loin du principe d’égalité entre tous.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de