L’alpha, ils en disent quoi ?

Le 25 septembre 2017 publié dans C’est en alpha que tout commence... Lydia Magnoni, Lydia Magnoni

A Charleroi, en Belgique, la FUNOC FUNOC Formation pour l’université ouverte de Charleroi est un centre de formation qui donne, entre autres, des cours d’alphabétisation. Par des photos et des textes courts, des apprenants ont voulu témoigner.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Le groupe Alpha 2 de la FUNOC avec Pascale Mathy, formatrice : "Suivre une formation en alphabétisation, c’est un engagement, c’est quelque chose de sérieux, c’est comme un travail. Il y a un règlement à suivre, il faut respecter les autres et il faut rester jusqu’à la fin de la formation."

Mbarka : "On a besoin de savoir lire et écrire, si non, c’est comme si on était aveugle."

Djouldé : "18 mois, quand on est débutant, ce n’est pas assez pour pouvoir se débrouiller seul."

Taous : "Je veux apprendre à lire et à écrire pour moi, pour aider mes enfants, pour passer mon permis, pour trouver un travail, …"

Simbad : "Je suis venu en formation pour apprendre à écrire, à faire des phrases correctes, … Quand on travaille, il faut parfois laisser un message aux collègues, c’est nécessaire de transmettre des informations par écrit et de pouvoir lire des consignes."

Fatima : "Cela ouvre beaucoup de portes de savoir lire et écrire, cela rend plus libre et autonome. Certains pensent qu’en 3 mois, on peut se débrouiller. Ce n’est pas vrai, il faut au moins 3 ou 4 ans."

Aziza : "La formation doit durer assez longtemps, si non, quand tu commences à te débrouiller, c’est déjà fini ! Et si tu veux suivre une autre formation qui mène à un travail, la lecture et l’écriture sont obligatoires, même pour devenir technicienne de surface ou cuisinière."

Mado : "C’est important de parler de nous dans les médias ! Il faut savoir qu’on existe, qu’on est là pour apprendre !"

Paulin : "J’aimerais au moins pouvoir lire les documents administratifs et mon courrier. La formation devrait durer 2 ou 3 ans, car chacun a son rythme. Et puis, comme on est des adultes, on doit s’occuper de nos enfants et on n’a pas toujours beaucoup de temps pour étudier à la maison. Et si on est plus âgé, on apprend moins vite que les enfants."

Eva : "Mais qu’est-ce qu’on fait, si après la formation, on ne trouve pas de travail ?"

Saida : "Ici, à la Funoc, on apprend les choses comme il faut, on nous explique bien… Mais quand on est débutant, il nous faut plus de temps !"

Nicole : "Si tu ne sais pas lire, quand tu vas à l’hôpital, au Forem, n’importe où, tu dois toujours demander de l’aide. Tu dois aussi savoir bien parler."

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Le 14 octobre, ce sont les élections communales. Pour vous, les élections, c’est :

Clôture du précédent sondage "Vous pensez que Mai 68", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de