Angela Davis, la Black panther

Grandes figures du mouvement pour les droits civiques

Le 1er avril 2018 | Mise en ligne : Lydia Magnoni
Auteur : Céline Teret

Angela Davis est une afro-américaine. Elle lutte contre les inégalités entre les noirs et les blancs, les hommes et les femmes, les riches et les pauvres. Son emprisonnement dans les années 70 a déclenché une vague de soutien dans son pays et partout dans le monde.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Angela Yvonne Davis naît à Birmingham, dans l’État d’Alabama, en 1944. Ses parents sont des militants pour les droits civiques. Enfant, elle est confrontée au racisme et va dans une école réservée aux noirs. Elle étudie la philosophie et la littérature dans une université au nord des États-Unis, puis en France et en Allemagne. En 1963, quatre jeunes filles noires sont tuées dans un attentat dans une église de Birmingham, sa ville natale.
Cet évènement va marquer Angela Davis et tout le mouvement des droits civiques.

À 24 ans, Angela Davis s’engage dans le Black Panther Party, un mouvement révolutionnaire qui lutte pour les droits de la communauté noire. Elle milite aussi avec les Afro-Américains du parti communiste.
Enseignante à l’université, elle est finalement renvoyée à cause de ses activités politiques.
En 1970, Angela Davis est accusée d’avoir organisé une prise d’otages qui a fait quatre morts dans un tribunal. Elle est emprisonnée pendant un an et demi, avant d’être jugée. Elle risque la peine de mort. Pourtant, elle crie son innocence. Un grand mouvement se déclenche aux États-Unis et dans le monde pour soutenir Angela Davis. De grands artistes lui consacrent des chansons, des écrivains célèbres lui dédient des textes. Elle est finalement déclarée non coupable par le jury et libérée.

Après sa libération, elle continue à militer militer combattre pour ses droits contre le racisme et contre la guerre au Vietnam. Elle devient aussi l’un des symboles symboles Personnes ou choses qui représentent bien un sentiment, une idée, qui sert d’exemple. du Black Feminism (Féminisme noir) qui lutte à la fois contre le racisme et le sexisme.
Dans les années 80, lors des élections présidentielles américaines, Angela Davis est candidate à la vice-présidence des États-Unis aux côtés de Gus Hall, le leader du parti communiste. Aujourd’hui, elle est professeure à l’Université de Californie. Elle écrit aussi des ouvrages et continue à militer pour plus d’égalité dans le monde.


Auteur : Céline Teret
Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Dans la même rubrique

Esclavage, l’empreinte américaine
Esclavage, l’empreinte américaine
Le 6 décembre 2017
Il y a 400 ans, des hommes, des femmes, des enfants étaient arrachés à l’Afrique pour être vendus...
Musiques d’esclaves
Musiques d’esclaves
Le 25 février 2018
Pour exprimer leurs souffrances d’esclaves puis de citoyens de seconde zone, les noirs des...
 « I have a dream », un discours célèbre
« I have a dream », un discours célèbre
Le 1er avril 2018
Le 28 août 1963, Martin Luther King prononçait un discours resté célèbre. Il était construit autour...
Rosa Parks, la mère du mouvement
Rosa Parks, la mère du mouvement
Le 1er avril 2018
En refusant de laisser sa place à un blanc dans un bus, Rosa Parks est devenue la « mère » du...

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Selon vous, les inégalités entre les pays du Nord et du Sud de la planète viennent surtout de :

Clôture du précédent sondage "Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est", pour voir l'analyse cliquez ici

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de