Parcourir le cahier "Fuir à tout prix"


 Cahiers >  Fuir à tout prix >  Le GPS du cahier Le 19 janvier 2022 | Mise en ligne : Thierry Verhoeven

Dans ce cahier, nous avons voulu montrer que malgré la situation de chaos et de misère en Afghanistan, les pays européens n'aident pas assez la population afghane là-bas en Afghanistan. De plus, ils n'accueillent pas comme ils le devraient les hommes, femmes et enfants afghans qui fuient leur pays pour trouver un refuge.

Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

  • Deux articles rappellent la prise du pouvoir des Talibans en Afghanistan en aout 2021.

Afghanistan, la défaite
Les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux Occidentaux Etats-Unis(+Canada) et les pays d’Europe de l’Ouest ont fait la guerre pendant 20 ans pour chasser les Talibans d’Afghanistan. Résultat ? Un échec total ! Les Talibans n’ont jamais été battus, ils reviennent maintenant officiellement au pouvoir.

Le retour des Talibans
Pour comprendre le retour au pouvoir du mouvement Taliban en Afghanistan, il faut revenir sur l’histoire de ce pays dans les années 1980 et 1990. Car l’Afghanistan est un pays en guerre depuis plus de 40 ans.

Il y a islamiste et islamiste
Les islamistes du mouvement Taliban sont à nouveau au pouvoir en Afghanistan. Ils sont à Kaboul, capitale du pays. Kaboul où l’État islamique a commis commis du verbe commettre, c’est faire quelque chose contre la loi : voler, tuer,... 2 attentats tuant plus de 180 personnes. L’État islamique est l’ennemi des Talibans et de l’organisation terroriste islamiste Al Qaïda qui est, elle, du côté des Talibans. Essayons d’y voir clair.

  • Un article montre que la situation humanitaire est catastrophique en Afghanistan.

Aider les Afghans, c’est urgent !
Depuis l’arrivée au pouvoir des Talibans en Afghanistan, les Etats-Unis gardent l’argent de l’Etat afghan et presque toute l’aide internationale est suspendue. Dans un des pays les plus pauvres de la planète, plus de 18 millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont pourtant besoin d’aide humanitaire.

Un article sur l’Union européenne qui a peur d’accueillir "trop" d’Afghans

Réfugié afghan, l’image et la réalité
Avec l’arrivée au pouvoir des Talibans en Afghanistan, des hommes, des femmes, des enfants fuient le pays. Mais ce n’est pas nouveau. L’Afghanistan est en guerre depuis 40 ans et il y avait en 2020, 2,6 millions de réfugiés afghans dans le monde. Les 27 pays de l’Union européenne n’en accueillent même pas 13%. Et pourtant, des dirigeants de l’Union européenne ont déjà peur d’une nouvelle arrivée de réfugiés afghans.

Un article montre que des Afghans en France ont bien du mal à se faire reconnaitre réfugié malgré la situation dans leur pays.

L’asile, pas plus facile
Les Talibans sont au pouvoir en Afghanistan, mais ce n’est pas pour cela qu’il est plus simple pour une personne afghane d’avoir le statut de réfugié. En tout cas, c’est le cas en France. C’est ce que prouve une enquête du journal en ligne Mediapart parue le 25 décembre.

  • Un article montre que les réfugiés sont souvent vus comme une menace alors qu’ils fuient de vraies menaces.
    Réfugiés, pauvres otages
    Le pouvoir autoritaire de Biélorussie fait un chantage à l’Union européenne en utilisant des réfugiés comme otages. Ce sont des réfugiés surtout venus de Syrie et d’Irak. Ils ont fui la guerre et la misère. Ils sont à nouveau des victimes, des otages voire pire encore.
  • Deux infographies : l’une sur le long parcours de ces exilés, l’autre sur les murs construits pour les empêcher de trouver refuge.

De la Syrie à la Biélorussie
Carte de l’Union européenne et de la Biélorussie. Carte du parcours des réfugiés d’Irak et de Syrie vers la Biélorussie.

Les murs anti-migrants
La Pologne commence à construire un mur à la frontière avec la Biélorussie, pour empêcher les migrants de passer. Ce n’est pas le seul pays de l’Union européenne à clôturer son territoire. Il y a 1 200 kilomètres de murs dans l’Union européenne. Pourtant, les dirigeants européens disent qu’ils ne veulent pas d’une Europe forteresse.


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, la Belgique, c’est avant tout

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2022 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de