lundi 17 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

32 années de Unes : de 2006 à 2010

2006

Cette année-là, un virus très contagieux, venu d’Asie, touche l’Europe : c’est le virus H5N1. Ce virus H5N1 provoque la grippe aviaire, aussi appelée peste aviaire… car elle touche surtout les oiseaux. Cette maladie a commencé à frapper les oiseaux sauvages et les volailles domestiques en 2004. Cette épidémie chez les animaux- on parle alors d’épizootie- a évolué en panzootie -l’équivalent de la pandémie chez les humains- en 2006.
Fin juillet 2006, beaucoup d’oiseaux sauvages sont infectés par le virus H5N1 dans 58 pays de trois continents. Cette année-là, beaucoup d’oiseaux sauvages meurent. Beaucoup d’oiseaux domestiques doivent être abattus. L’Essentiel titre : Les oiseaux ne se cachent plus pour mourir. Il détourne ainsi avec un clin d’œil le titre d’un roman d’amour célèbre de Colleen McCullough Les oiseaux se cachent pour mourir.

2007

Cette année-là, les Belges ont voté en juin pour renouveler leur Parlement fédéral.
Et comme après chaque scrutin, les partis doivent trouver une majorité et former un gouvernement de coalition. Mais cette année-là, les négociations patinent. Et ça dure… Longtemps. On parle alors de la crise la plus longue de l’histoire politique belge. Mais ce record sera battu en 2010-2011.
En 2007, les négociations entre partis flamands et francophones bloquent sur l’arrondissement électoral de Bruxelles- Hal-Vilvorde : BHV, un arrondissement grand comme un mouchoir de poche. Absurde la Belgique ? Pas du tout, affirme L’Essentiel qui titre : La dernière histoire belge et consacre un numéro à ce pays « petit », patrie du surréalisme et du compromis à la belge.

2008

2008 a été l’année de tout ce qu’on n’attendait pas, l’année des événements les plus fous, les plus inimaginables. Cette année-là, le pétrole a soufflé le chaud et le froid sur l’économie mondiale, sur fond de réchauffement climatique. Cette année-là, la crise des subprimes a touché les banques du monde entier et provoqué une crise financière mondiale. Cette année-là, le prix des denrées alimentaires a explosé et on a vu le pouvoir d’achat s’effondrer dans les pays du Nord et des émeutes de la faim éclater dans les pays su Sud. Cette année-là aussi, les Etats-Unis ont choisi un « beautiful black guy », comme président. Obama est devenu le premier président noir du pays. L’Essentiel a consacré un numéro à 2008, la folle année.

2009

En mars de cette année-là, le secrétaire d’état à la lutte contre la pauvreté charge L’Essentiel de concevoir et d’éditer un numéro spécial autour de la pauvreté.
Il s’agit de faire connaître ce fléau qui frappe non seulement dans les pays pauvres du sud de la planète, mais aussi de plus en plus dans des pays riches et industrialisés comme la Belgique. Dans ce numéro « de commande » qui titre
Pauvre de nous, on découvre aussi les outils de mesure qui permettent de mieux comprendre les causes et les conséquences de la pauvreté. On découvre aussi des pistes de solutions. Car dans l’Union européenne, 2010 est l’Année de Lutte contre la Pauvreté et l’Exclusion sociale.Ce numéro Pauvre de nous porte le numéro 174. Le numéro suivant, le 175 sera le dernier numéro papier de L’Essentiel. Dès septembre 2009, L’Essentiel est exclusivement publié sur le web.

2010

Profitant d’une campagne publicitaire choc de United Colors, L’Essentiel
fait un cahier sur le multiculturel et l’immigration et pose la question : « Et si au fond, pour vivre ensemble en harmonie, il suffisait de porter haut ses couleurs et d’unir ses différences sans complexes ? » L’Essentiel retrace brièvement l’histoire de l’immigration, parle du voile, du racisme. Il montre la place des immigrés dans la société d’aujourd’hui et présente des initiatives de terrain pour un mieux vivre ensemble comme des rencontres interculturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-1-15
L'intelligence artificielle vous fait peur?
lesnageuses
Syriennes, nageuses et sauveteuses
10524_ca_object_representations_media_3653_medium
Congés scolaires, histoire d’économie et de religion
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre