mardi 23 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

A Charleroi: Femmes de mars, 9ème clap!

Le 8 mars, c’est la journée internationale des droits des femmes. Et comme chaque année, pour celles et ceux qui défendent les droits des femmes, c’est important de « marquer le coup » comme on dit. C’est le cas à Charleroi avec Femmes de mars.

A Charleroi, ce n’est pas un jour, mais c’est tout un mois d’activités pour la défense des droits des femmes organisées par des associations. Pendant un mois, Charleroi va vivre au rythme des Femmes de Mars. Il s’agit de sensibiliser et de mobiliser pour la cause des femmes, de toutes les femmes. Cette année, la plateforme Femmes de Mars regroupe plus de 30 associations de la région de Charleroi. Chaque association apporte sa spécificité. Femmes de Mars propose des spectacles, des conférences, des expositions… Et c’est sans doute le plus important, toutes ces activités prennent vie grâce à la participation citoyenne des Carolos qui ont des choses à dire.

Il est impossible ici de parler de tout ce qui se passe durant ce mois car la programmation est riche et variée. Il y aura des débats politiques et de société. Il y aura aussi des activités artistiques et créatives, des expositions, des films, des concerts, du théâtre.

Il y en a donc pour tous les goûts, toutes les sensibilités, tous les engagements. Et un seul objectif, réfléchir et questionner la condition des femmes en 2024 pour pouvoir aller plus loin encore. Parmi toutes ces activités, en voici quelques-unes.

Reflets et Méduse

L’exposition Reflets montre des portraits de femmes. On y découvrira des histoires et des trajectoires de femmes, des récits de vie et des engagements personnels. Ca se passe à l’espace jeux du QUAI 10 du 07/03 au 14/03 . En savoir plus ? C’est par ici

Méduse et le féminisme : une exposition faite à partir d’un travail de réflexion de jeunes sur la question: « Qu’est-ce que le féminisme en 2024 ? ». Les jeunes ont questionné leur manière de voir l’histoire et le féminisme à travers notamment le mythe de Méduse. L’exposition est accessible du 12/03  au 29/03 dans les locaux d’N’rj. En savoir plus ? c’est par ici

Murs, balai et dance in the streets

Murs Murs, c’est une pièce de théâtre action basée sur le livre de Pascale Jamoulle, « Je n’existais plus ». C’est un livre sur les mécanismes d’emprise qui prennent place dans les relations toxiques. Ca se passe au Théâtre de l’Ancre le 15 mars. En savoir plus ? C’est par ici

Le balai libéré, c’est un film suivi d’un débat. Le balai libéré, c’est l’histoire vraie de « femmes de ménage » comme on disait alors qui ont viré leur patron. Elles ont créé leur propre société coopérative de nettoyage. Elles sont devenues leur propre patronne. Est-ce encore possible aujourd’hui ? Ca se passe le 13 mars au V2. En savoir plus ? C’est par ici

Yes, we dance in the streets, c’est le 23 mars. On danse, on danse, oui! Et surtout, on questionne la place des femmes dans l’espace public. Avec la participation d’Horizon2000 qui sensibilise au handicap. Si vous voulez participer, il y a une séance de préparation le 20 mars dans les bâtiments de Charleroi Dance. En savoir plus ? C’est par ici

La clôture en musique

Pour finir en beauté, le centre culturel l’Eden propose le festival « Les femmes s’en mêlent ». On y fera en s’amusant le bilan du mois autour d’un apéro, « un verre, des grignotages et des paillettes » (gratuit). La soirée finira par un concert d’artistes femmes d’ici et d’ailleurs. Le concert est payant (mais les Art.27 acceptés). En savoir plus ? C’est par ici

Et tout cela évidemment, dans la légendaire convivialité et bonne humeur carolo.


Tout le programme

Tout au long du mois, vous pouvez gratuitement participer à diverses activités : les ateliers créatifs et réflexifs citoyens organisés par les différents partenaires : « Pimp ta veste », pour customiser sa veste jean, « Du balai », un atelier d’écriture autour de la figure de la « sorcière »,… le vide dressing « Les dodues vident leur dressing » réservé principalement aux femmes rondes, parce qu’elles ne trouvent pas leur bonheur dans les vide-dressings classiques et surtout pour sensibiliser et lutter contre la grossophobie, les conférences débats comme « Femmes à la rue à Charleroi » et l’apéro-philo qui pose la question « c’est quoi être féministe ? »… Et bien d’autres…

N’hésitez pas à consulter le programme complet et toutes les informations pratiques des Femmes de Mars. Voir l’agenda, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
2016. Exact date unknown
Les lapins blancs des partis politiques
image-23
Gaza sous les bombes et aussi dans un Nuage
Leila Khaled graffiti on the Israeli West Bank barrier near Bethlehem
Le keffieh, l'autre foulard
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre