mardi 25 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

L’avis de Claude Semal

Les remerciements de Claude Semal

Merci pour cette belle relecture de la chanson ;-).
Quelques détails me sont revenus en tête en vous lisant.
Un pays « ouvert les jours ouvrables », c’est « de l’ironie narrative ». Cela laisse entendre qu’il pourrait ne pas l’être les autres jours, et que notre proverbiale hospitalité a souvent des motivations un peu mercantiles. Dans mon esprit, les « squatteurs » sont plutôt les fonctionnaires européens qui, avec des salaires sensiblement plus hauts que les nôtres, ont fait exploser les loyers à Bruxelles. J’ai vécu presque vingt ans rue Jourdan à Bruxelles en payant un loyer … entre 2000 et 4000 FB ! (entre 50 et 100 euros). Et ce n’est pas seulement une question d’inflation. Dans les années septante, avec UN SEUL cachet de chanteur (9000 FB / 225 euros), je pouvais payer mon loyer… et me nourrir pendant 15 jours !. Je suis payé un peu plus aujourd’hui (250/300 euros par concert), mais cela ne paye même pas le tiers de mon seul loyer. Je devrais être payé dix fois plus pour avoir un pouvoir d’achat équivalent.
Dans l’expression « creusé par les houilleux (les mineurs), bâtis par les maçons », certains ont aussi vu une référence à la franc-maçonnerie (qui fut très présente à la naissance de l’état belge). Je ne suis personnellement pas « maçon », mais c’est un des double-sens que contient cette chanson.
Merci encore pour cet hommage commenté.

Cordialement, Claude Semal

L’avis de Claude Semal

Il y a 1579 caractères et 263 mots dans ce texte

Les remerciements de Claude Semal

Merci pour cette belle relecture de la chanson ;-).
Quelques détails me sont revenus en tête en vous lisant.
Un pays « ouvert les jours ouvrables », c’est « de l’ironie narrative ». Cela laisse entendre qu’il pourrait ne pas l’être les autres jours, et que notre proverbiale hospitalité a souvent des motivations un peu mercantiles. Dans mon esprit, les « squatteurs » sont plutôt les fonctionnaires européens qui, avec des salaires sensiblement plus hauts que les nôtres, ont fait exploser les loyers à Bruxelles. J’ai vécu presque vingt ans rue Jourdan à Bruxelles en payant un loyer … entre 2000 et 4000 FB ! (entre 50 et 100 euros). Et ce n’est pas seulement une question d’inflation. Dans les années septante, avec UN SEUL cachet de chanteur (9000 FB / 225 euros), je pouvais payer mon loyer… et me nourrir pendant 15 jours !. Je suis payé un peu plus aujourd’hui (250/300 euros par concert), mais cela ne paye même pas le tiers de mon seul loyer. Je devrais être payé dix fois plus pour avoir un pouvoir d’achat équivalent.
Dans l’expression « creusé par les houilleux (les mineurs), bâtis par les maçons », certains ont aussi vu une référence à la franc-maçonnerie (qui fut très présente à la naissance de l’état belge). Je ne suis personnellement pas « maçon », mais c’est un des double-sens que contient cette chanson.
Merci encore pour cet hommage commenté.

Cordialement, Claude Semal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Sondageillu
Faut-il moins de ministres en Belgique?
GPSillu
Parcourez le cahier "La Belgique en mosaïque"
image-1-13
Des liens pour aller plus loin
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre