mardi 25 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

La division Nord/Sud

Des exercices sur les provinces belges en bas d’article

Contre les mesures d’austérité prévues une loi appelée « Loi Unique », beaucoup de travailleurs arrêtent le travail le 14 décembre 1960. On voit sur cette carte le nombre de travailleurs qui se sont mobilisés ce jour-là. On voit clairement qu’en Wallonie, les travailleurs se sont beaucoup plus mobilisés qu’en Flandre.

Beaucoup de travailleurs sont contre la Loi Unique du gouvernement: le syndicat FGTB organise une réunion le 16 décembre pour décider d’actions contre la loi. Une partie des responsables FGTB sont pour agir tout de suite par des grèves. Une autre partie préfére attendre avant d’agir. On vote. Chaque responsable syndical représente plusieurs milliers de membres de base du syndicat. On fait les comptes : 496.487 voix pour attendre, 475.823 contre et 53.112 abstentions. Entre agir tout de suite ou attendre, les responsables FGTB choisissent d’attendre.
Comme l’écrivent des spécialistes du mouvement:
«Le détail du vote par régionales montre le profond fossé qui sépare Wallons et Flamands au sein de la FGTB, Bruxelles s’étant abstenu.
Cet épisode confirme une tendance lourde déjà présente au moment de la création de la FGTB en 1945 et plus fortement ressentie depuis la Question royale au sein de la FGTB (…)»

(Source Connaitre la Wallonie)

Exercices

Su la carte, on voit les « régionales » du syndicat FGTB, certaines correspondent exactement à l’une des 10 provinces de Belgique. Saurez-vous retrouver ces provinces?
Toute une série d’exercices sur les provinces belges ici

La division Nord/Sud

Il y a 1657 caractères et 264 mots dans ce texte

Des exercices sur les provinces belges en bas d'article

Contre les mesures d'austérité prévues une loi appelée "Loi Unique", beaucoup de travailleurs arrêtent le travail le 14 décembre 1960. On voit sur cette carte le nombre de travailleurs qui se sont mobilisés ce jour-là. On voit clairement qu'en Wallonie, les travailleurs se sont beaucoup plus mobilisés qu'en Flandre.

Beaucoup de travailleurs sont contre la Loi Unique du gouvernement: le syndicat FGTB organise une réunion le 16 décembre pour décider d’actions contre la loi. Une partie des responsables FGTB sont pour agir tout de suite par des grèves. Une autre partie préfére attendre avant d’agir. On vote. Chaque responsable syndical représente plusieurs milliers de membres de base du syndicat. On fait les comptes : 496.487 voix pour attendre, 475.823 contre et 53.112 abstentions. Entre agir tout de suite ou attendre, les responsables FGTB choisissent d’attendre.
Comme l'écrivent des spécialistes du mouvement:
«Le détail du vote par régionales montre le profond fossé qui sépare Wallons et Flamands au sein de la FGTB, Bruxelles s’étant abstenu.
Cet épisode confirme une tendance lourde déjà présente au moment de la création de la FGTB en 1945 et plus fortement ressentie depuis la Question royale au sein de la FGTB (...)»

(Source Connaitre la Wallonie)

Exercices

Su la carte, on voit les "régionales" du syndicat FGTB, certaines correspondent exactement à l'une des 10 provinces de Belgique. Saurez-vous retrouver ces provinces?
Toute une série d'exercices sur les provinces belges ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
2024-06-09T202459Z_2054971225_MT1HNSLCS000I55JYK_RTRMADP_3_HANS-LUCAS (1)
Contre l'extrême droite, Macron joue son va-tout
parlementfederalcamembert
Elections, barre à droite et division Nord/Sud
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre