samedi 13 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Une Ukraine divisée oui, mais…

En Ukraine, il y a beaucoup d’Ukrainiens d’origine russe. Leurs parents ou leurs grands-parents étaient ou sont russes. Ils sont russophones. Les russophones sont nombreux dans l’est du pays, proche de la Russie. Les Ukrainiens qui parlent ukrainien sont plus nombreux dans l’ouest du pays, proche de l’Europe. Mais il faut aller plus loin qu’une division de langue. Il y a par exemple beaucoup de mariages mixtes entre Ukrainiens et Russes surtout dans l’est du pays. Autre exemple: il y a des soldats de l’armée ukrainienne qui sont d’origine russe et font la guerre aux séparatistes russophones dans l’est du pays. Bref, la population est mélangée.
Plutôt que de faire une division basée sur la langue. Il faut voir une division géographique et politique. Cette division rapproche une partie de la population du monde russe et une autre partie de la population du monde occidental. Mais la situation est changeante.
Voici le résultat des élections présidentielles en 2004. Vladimir Ioutchenko était un candidat pro-occidental. Vladimir Ianoukovitch était un candidat plutôt pro-russe. On voit clairement qu’à l’ouest du pays, la population vote pour un pro-occidental. On voit clairement qu’à l’est du pays, les électeurs votent pour un pro-russe.

[/

Source: Le Monde, Youtube

/]

En 2014, des Ukrainiens pro-russes de l’est du pays prennent le pouvoir et se séparent de l’Ukraine. Ils sont aidés par la Russie. Cela provoque une guerre entre les 2 côtés. Face à la guerre et à la pression de la Russie, de plus en plus d’Ukrainiens veulent la paix et s’éloignent du monde russe.
Voici le résultat des élections présidentielles en 2019. Vlodymir Zelensky a gagné les élections et est maintenant président du pays. Il est pro-occidental, il avait promis de faire la paix dans l’est du pays. Iouri Boïko est un candidat pro-russe. On voit clairement que Zelensky pro-occidental gagne aussi à l’est du pays. On voit clairement que Boïko gagne dans une petite région à l’est du pays.


[/

Source: Médiapart, blog

/]
En violet, le candidat Petro Porochenko gagne dans une région à l’ouest du pays, à la frontière avec l’Europe. Porochenko est un milliardaire pro-occidental.
En rouge, la candidate Ioulia Tymochenko est plutôt pro-occidentale sans pour autant vouloir couper le dialogue avec la Russie.
Les régions en blanc sont des régions où il n’y a pas eu d’élections: la Crimée devenue russe et 2 régions à l’est du pays qui se sont séparées de l’Ukraine.

La pression russe a renforcé le sentiment national ukrainien un peu partout dans le pays. Même les russophones se sentent d’abord ukrainiens. C’est à l’est du pays que beaucoup Ukrainiens gardent un fort sentiment pro-russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Palestinians prepare for the Eid al-Fitr in northern Gaza Strip
Lettre aux enfants de Gaza
Capture d’écran 2024-04-10 à 10.25
Le Inch’Allah d'Adamo
image-4
Un dossier pédagogique sur la Belgique
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre