mardi 23 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

De l’énergie et du pain !

En 2022, les prix de beaucoup de produits ont augmenté. Cette augmentation vient surtout de l’augmentation des prix de l’énergie : pétrole, gaz, électricité. Parmi ces produits, un aliment retient l’attention : il est vital et symbolique : le pain.

Même si en 2021 après la crise Covid, les prix avaient déjà augmenté, on ne pensait pas qu’ils allaient encore augmenter si fort en 2022. Ni nous, ni les responsables politiques, ni les experts en tout genre. Il faut dire que la guerre en Ukraine fait exploser les prix des marchandises. Deux exemples : l’énergie et le pain.

Le prix de l’énergie

Les prix de l’énergie ont beaucoup augmenté. L’essence, et surtout le gaz et l’électricité. Gaz et électricité ont coûté 3 ou 4 fois plus cher, parfois plus… Ces derniers mois, cela baisse, mais quand même. En Wallonie, les ménages payaient en moyenne 1 890,29 € en 2021 pour leur consommation de gaz. Ils ont payé 3 093,60 € en 2022. Soit une augmentation de 203,31 € sur l’année, 100€ par mois. C’est encore un peu plus à Bruxelles et en Flandre. Et c’est pareil pour l’électricité. En Wallonie, les ménages ont payé en moyenne 1 163,64 € de plus en 2022 qu’en 2021. Plus encore à Bruxelles et beaucoup plus en Flandre. Pourtant, les familles ont consommé moins d’énergie pour payer moins cher et la taxe TVA a été diminuée de 21% à 6%.

Le prix du pain

Comme on a besoin d’énergie pour produire les marchandises, elles augmentent aussi. Parmi ces marchandises, ces produits, on cite souvent le pain. Le pain est un symbole, celui de la nourriture de base. Dans l’histoire, les populations se sont révoltées et réclamaient souvent du pain parce qu’elles avaient faim. Aujourd’hui, le pain reste cet aliment de base. Et le prix du pain a beaucoup augmenté car les fours à pain consomment beaucoup d’énergie.Retour ligne automatique
Il y a en plus le prix de la farine. Pour cultiver le blé et les autres céréales, on utilise souvent beaucoup d’engrais. Pour fabriquer des engrais, on a besoin, là aussi, de beaucoup d’énergie fossile. En Belgique, en décembre 2022, l’inflation sur le pain était de 16%. L’inflation, c’est l’augmentation du prix par rapport au même mois de l’année précédente. Retour ligne automatique
Prenons un exemple : vous achetiez 4 pains pour 10 € en décembre 2021, ces 4 pains vous ont coûté 11,60 € en décembre 2022. Et pourtant, les boulangers ne reportent qu’en partie l’augmentation de leur facture d’énergie. Aujourd’hui, beaucoup de boulangeries ferment un jour de plus dans la semaine pour ne pas devoir utiliser le four, ils consomment ainsi moins d’énergie. Et d’autres boulangeries ferment malheureusement définitivement…

En 2023

Jusqu’en 2022, il n’y avait pas beaucoup d’inflation dans les pays de l’Union européenne. En Belgique par exemple, l’inflation était de 2,44% en 2021. En 2022, elle était de 9,59 % ! Il s’agit évidemment d’une moyenne. Cette inflation, cette augmentation des prix de nombreux produits n’est pas finie. Les experts annoncent qu’elle sera quand même moins forte. En 2023, les instituts d’analyse économique prévoient une inflation de 5,23%. Espérons qu’ils ne se trompent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
2016. Exact date unknown
Les lapins blancs des partis politiques
image-23
Gaza sous les bombes et aussi dans un Nuage
Leila Khaled graffiti on the Israeli West Bank barrier near Bethlehem
Le keffieh, l'autre foulard
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre