mercredi 22 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Retraites en France, la colère

En France, des millions de personnes expriment leur colère dans les rues des grandes villes : elles manifestent contre la réforme des retraites. Vu de Belgique, elles ne devraient peut-être pas se plaindre… En Belgique, l’âge de la retraite est à 65 ans et va passer à 67 ans pour tout le monde à partir de 2030. Alors, pourquoi les Français protestent-ils pour une pension à 64 ans ? C’est dans leur nature de râler, disent certains. Ce sont des fainéants, disent d’autres. Et bien, c’est un peu plus compliqué que cela.

Crédit Reuters

Principe général

En France, aujourd’hui on peut prendre sa retraite à l’âge de 62 ans, mais pour avoir une pension complète, il faut avoir travaillé un certain nombre d’années : si ce n’est pas le cas, la pension est moins élevée. Pour avoir une pension complète, certains doivent alors attendre 67 ans. Dans le secteur privé, la pension complète représente 50 % du salaire brut moyen des 25 meilleures années. Dans le secteur public, on fait le calcul sur les 6 derniers mois de salaire. Mais, avec la réforme, on ne pourra plus prendre sa retraite à 62 ans, mais à 64 ans. Donnons quelques précisions. Attention, c’est un peu technique.

Précisions

Les Français, jusqu’ici, peuvent en effet, partir à la retraite dès 62 ans, à condition qu’ils aient travaillé au moins 41 années et demie. On appelle cela des « annuités ». Avec la réforme, ils seront obligés de cumuler 43 annuités. Résultat : ils ne pourront partir à la retraite qu’à partir de 64 ans, au minimum. 

Age de début de carrièreAvant la réformeAprès la réforme
 carrièredépartcarrièredépart
21 ans41,5 années62,5 ans43 années64 ans
24 ans41,5 années64 ans43 années67 ans

Sur le tableau, on voit donc qu’un travailleur qui a commencé à travailler à 21 ans peut prendre sa retraite à 62 ans puisqu’il aura travaillé 41 années et demie. Avec la réforme, il devra avoir 43 années de carrière avant de pouvoir partir, c’est-à-dire qu’il ne pourra partir à la retraite qu’à 64 ans. Par contre, celui qui commence à travailler à 24 ans peut, pour le moment, arrêter à 65 ans et demi (24 +41,5), avec la réforme, il ne pourra arrêter qu’à 67 ans (24 +43).

On le voit, tout ça est très compliqué.

Pour mieux comprendre, voici quelques exemples.  

Roxane

Roxane est née en 1978. Elle a commencé à travailler à 21 ans et a un enfant.

Avant la réforme 

A 62 ans et demie, Roxane pourra partir à la retraite et avoir sa pension complète, car elle aura travaillé 41 ans et demi. Elle peut aussi choisir de continuer à travailler pour avoir une pension plus élevée (+5 % par année de travail supplémentaire). Donc, si elle travaille jusque 64 ans, elle aura une pension de 10 % plus élevée que sa pension de base.

Après la réforme

Roxane ne pourra prendre sa pension qu’à 64 ans, nouvel âge légal. Mais le montant de sa pension ne sera pas plus élevé. En effet, pour avoir une pension plus élevée, elle devra travailler plusieurs années après l’âge légal. Le gouvernement français semble faire un geste pour les mères de famille isolées. En effet, elles pourraient bénéficier de 5 % supplémentaires de 63 ans à 64 ans. Mais en fin de compte, elles auraient quand même moins qu’aujourd’hui …

Emmanuel.

Emmanuel est né en 1965. Il est employé de bureau depuis 37 ans.

Avant la réforme

Emmanuel a commencé à travailler à 21 ans, il peut prendre sa pension complète à 63 ans et 3 mois mais il peut aussi partir à 62 ans avec une pension moins élevée.

Après la réforme

Il ne pourra plus partir à 62 ans. Il pourra partir toujours à 63 ans et 3 mois mais il n’aura plus une pension complète. Pour l’avoir, il devra travailler 9 mois en plus, jusqu’à 64 ans.

Il y a donc des différences entre la Belgique et la France, mais pas tant que ça ! En France, les travailleurs et travailleuses devront travailler 43 années pour avoir une pension complète à 67 ans. En Belgique, dès 2030, il faudra travailler 45 années pour avoir la pension complète à 67 ans. Ca peut donc nous sembler bizarre que la population en France se mobilise autant dans la rue… Mais, ces manifestants sont en train de défendre leurs acquis sociaux pour une vie meilleure quand ils seront plus vieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-4
Un dossier pédagogique sur la Belgique
liste_produits_boycott-page001-92efd
Le boycott, une arme non-violente
dossierpedafemmes
Dossier pédagogique sur les droits des femmes
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre