mercredi 19 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Selon vous, les droits des femmes, on en parle

Trop21% 
Pas assez74%
Je ne sais pas5% 

Presque 3 répondants sur 4 pensent que l’on ne parle pas assez des droits des femmes. On peut penser que, pour une part, il s’agit des lecteurs venus voir les articles sur les droits des femmes de notre journal et qui sont donc particulièrement sensibilisés à cette question. On peut penser aussi que les médias relaient de plus en plus non seulement les inégalités et les injustices dont sont victimes les femmes mais signalent aussi qu’il n’y a pas encore suffisamment de soutiens, de structures, de lois, de médiatisation pour avancer plus et plus vite vers l’égalité.


On remarque quand même que 1 personne ayant répondu sur 5 pense que l’on parle trop des droits des femmes. Pensent-elles que l’on en parle trop par rapport à d’autres problèmes (exemples : environnement, pauvreté) ? On peut faire cette hypothèse, sans oublier, que même dans ce cas il y a un vieux fond d’idée de supériorité de l’homme sur la femme. Et ne parlons d’une faible proportion, mais qui doit exister, des personnes qui soit n’en ont rien à faire soit pensent ouvertement que les inégalités homme/femme sont normales.

Selon vous, les droits des femmes, on en parle

Il y a 1212 caractères et 218 mots dans ce texte

Trop 21% 
Pas assez 74%
Je ne sais pas 5% 

Presque 3 répondants sur 4 pensent que l’on ne parle pas assez des droits des femmes. On peut penser que, pour une part, il s’agit des lecteurs venus voir les articles sur les droits des femmes de notre journal et qui sont donc particulièrement sensibilisés à cette question. On peut penser aussi que les médias relaient de plus en plus non seulement les inégalités et les injustices dont sont victimes les femmes mais signalent aussi qu’il n’y a pas encore suffisamment de soutiens, de structures, de lois, de médiatisation pour avancer plus et plus vite vers l’égalité.

On remarque quand même que 1 personne ayant répondu sur 5 pense que l’on parle trop des droits des femmes. Pensent-elles que l’on en parle trop par rapport à d’autres problèmes (exemples : environnement, pauvreté) ? On peut faire cette hypothèse, sans oublier, que même dans ce cas il y a un vieux fond d’idée de supériorité de l’homme sur la femme. Et ne parlons d’une faible proportion, mais qui doit exister, des personnes qui soit n’en ont rien à faire soit pensent ouvertement que les inégalités homme/femme sont normales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Sondageillu
Faut-il moins de ministres en Belgique?
image-1-1
Cessez-le-feu à Gaza
Avisillu
Agit-on assez contre les violences faites aux femmes ?
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre