mercredi 24 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Voyagez dans le cahier « Trop pleine, la Coupe ? »

Voici une présentation des articles du cahier « Trop pleine, la Coupe ? » que nous avons consacré à la Coupe du monde au Qatar.

1. La géographie du QatarRetour ligne automatique
Le Qatar en cartes

2. Le Qatar et les relations internationalesRetour ligne automatique
La Suisse du Golfe persique ?Retour ligne automatique
Le minuscule Qatar est coincé entre 2 grands pays rivaux : l’Arabie saoudite et l’Iran. C’est pourquoi le Qatar ménage l’un et l’autre. Il essaie d’être neutre, un peu comme la Suisse, mais il joue de beaucoup de diplomatie pour se faire une grande place dans les relations internationales.

3. La Coupe du monde et le scandale pour l’environnementRetour ligne automatique
Au Qatar, pas de mise au vertRetour ligne automatique
Au Qatar, le football est populaire, mais le Qatar est un tout petit pays en plein désert. Est-ce alors bien raisonnable de faire une Coupe du monde au Qatar alors qu’il y a le problème du changement climatique ? « Oui » ont dit les membres de la Fédération internationale de football et les dirigeants du Qatar. « Non » disent les défenseurs de l’environnement.

4. La Coupe du monde et le scandale pour les droits humains

Des centaines de milliers de travailleurs ont souffert pour construire les stades et tous les bâtiments nécessaires pour organiser la Coupe du monde. Des milliers sont morts.

Les forçats du QatarRetour ligne automatique
Comme dans les autres pays du Golfe persique, le droit du travail n’est pas très développé au Qatar. Les employeurs peuvent presque tout se permettre. Avec la Coupe du monde, le Qatar a dû améliorer ses lois. Mais sur le terrain, il n’y a que peu de changements. Les populations immigrées qui travaillent au Qatar sont souvent des forçats, parfois même des esclaves.

Faire payer le Qatar et la FIFARetour ligne automatique
Amnesty international et d’autres organisations de défense des droits humains dénoncent les conditions de travail de la main d’oeuvre immigrée au Qatar. Ces organisations demandent au Qatar et à la Fédération internationale de football d’indemniser les gens exploités qui ont permis la Coupe du monde au Qatar. Une vidéo de 13 minutes nous explique tout et il y a une pétition en ligne à signer.

Au Qatar, les femmes et les personnes LGBT+ n’ont pas les mêmes droits que les autres, loin de là… Mais que veut dire cette abréviation ?Retour ligne automatique
#One love et +Retour ligne automatique
Un cœur « 1 love » avec le drapeau LGBT, un brassard dont on parle beaucoup à cause de la Coupe du monde de football. Au départ « One love » est une chanson célèbre de Bob Marley. Ce brassard « Un amour » avec ce drapeau veut dire que l’on est contre les discriminations faites au personnes LGBT. Mais LGBT, qu’est-ce que ça veut dire au juste ? Et pour être complet, il faut dire LGBTQIA+… Attention : définitions !

5. La Coupe du monde et le scandale de la corruptionRetour ligne automatique
Qatar, repas à l’ÉlyséeRetour ligne automatique
Depuis 10 ans, le journal indépendant Mediapart enquête sur la Coupe du monde de football au Qatar. Et surtout sur les relations entre Nicolas Sarkozy, président français de 2007 à 2012 et les dirigeants qatariens.

6. Sport et politiqueRetour ligne automatique
Qu’on le veuille ou non, on ne peut pas séparer le sport de la politiqueRetour ligne automatique
Alors, pas politique le sport ?Retour ligne automatique
Le président français Emmanuel Macron a déclaré : « Il ne faut pas politiser le sport. » A partir de cette phrase, on peut philosopher sans fin. Mais Macron a dit cette phrase à propos des débats sur la Coupe du monde au Qatar. Et on se dit : « Ne pas politiser le sport ? En tout cas, cette Coupe montre bien que le sport est politique. »

7. Le football comme passionRetour ligne automatique
Le football, ce n’est pas seulement l’argent et les scandales. C’est aussi une passion et des joueurs ont essayé et essaient encore timidement de revenir au sport comme sport collectif, sport du vivre ensemble.Retour ligne automatique
Le football aux footballeurs !Retour ligne automatique
« Le football aux footballeurs ! » C’est un slogan oublié de Mai 68. A l’époque, des footballeurs dénonçaient déjà le pouvoir des fédérations de football, la montée en puissance de l’argent et du commerce dans leur sport. Ils réclamaient aussi le droit à la parole. En 2022 au Qatar, ces problèmes sont-ils les mêmes ?

Il n’y a pas que le foot professionnel masculin, il y a le football féminin et le football amateur féminin.
Un exemple avec un club original de Paris.
Retour ligne automatique
Les militantes du footRetour ligne automatique
En juillet et août 2023, il y aura une autre Coupe du monde de football : la Coupe du monde du football féminin. 32 équipes nationales de footballeuses professionnelles vont s’affronter. Dans le foot, il n’y a pas que des professionnelles, il y a aussi des amatrices. Parmi elles, « Les Dégommeuses ». Elles disent vivre le foot comme une passion, une mise en relation, une manière de lutter contre toutes les discriminations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
438231813_276328412207264_2100691291322586033_n
Palestinien, une identité à la carte
image
Voyager dans le cahier "De Palestine"
lemondeenquetegaza detruit
A Gaza, plus de la moitié des écoles et des hôpitaux détruits
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre