mardi 25 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

3 pouvoirs pour une démocratie

Mise à jour de l’article « La Belgique, les 3 pouvoirs »

En Belgique, comme dans la plupart des démocraties, il y a 3 pouvoirs pour diriger l’Etat. Ces 3 pouvoirs sont indépendants les uns des autres. La Belgique est divisée en régions et en communautés qui ont aussi leur parlement et leur gouvernement. Nous ne parlons ici que de l’Etat fédéral belge, c’est-à-dire l’Etat qui a le pouvoir sur toute la Belgique.

Le pouvoir législatif

C’est le pouvoir qui propose et vote les lois. En Belgique, ce sont les députés qui discutent et votent les lois. Les députés sont élus par les Belges qui ont plus de 18 ans. Il y a 150 députés qui se réunissent dans la Chambre des représentants. Il y a aussi 60 sénateurs, réunis dans le Sénat, mais ils ne sont plus élus par la population et ils ne doivent discuter et voter que certaines lois.

Le pouvoir exécutif

C’est le pouvoir qui exécute les lois. Autrement dit, c’est le pouvoir qui fait en sorte que les lois soient appliquées sur le terrain. En Belgique, c’est le gouvernement donc les ministres qui sont le pouvoir exécutif. Il y a au maximum 15 ministres.

Le pouvoir judiciaire

C’est le pouvoir qui juge si les lois sont bien respectées. Ce sont les juges des tribunaux et des cours de justice.

Le roi

En Belgique, le roi joue un rôle dans le pouvoir législatif et exécutif.
Il signe les lois. En réalité, le roi est obligé de signer les lois qui ont été votées par le parlement.
Il nomme officiellement les ministres. En réalité, ce sont les présidents des partis politiques qui choisissent les ministres, le roi est obligé d’approuver le choix des présidents des partis.

 

3 pouvoirs pour une démocratie

Il y a 1731 caractères et 322 mots dans ce texte

Mise à jour de l'article "La Belgique, les 3 pouvoirs"

En Belgique, comme dans la plupart des démocraties, il y a 3 pouvoirs pour diriger l’Etat. Ces 3 pouvoirs sont indépendants les uns des autres. La Belgique est divisée en régions et en communautés qui ont aussi leur parlement et leur gouvernement. Nous ne parlons ici que de l’Etat fédéral belge, c’est-à-dire l’Etat qui a le pouvoir sur toute la Belgique.

Le pouvoir législatif

C’est le pouvoir qui propose et vote les lois. En Belgique, ce sont les députés qui discutent et votent les lois. Les députés sont élus par les Belges qui ont plus de 18 ans. Il y a 150 députés qui se réunissent dans la Chambre des représentants. Il y a aussi 60 sénateurs, réunis dans le Sénat, mais ils ne sont plus élus par la population et ils ne doivent discuter et voter que certaines lois.

Le pouvoir exécutif

C’est le pouvoir qui exécute les lois. Autrement dit, c’est le pouvoir qui fait en sorte que les lois soient appliquées sur le terrain. En Belgique, c’est le gouvernement donc les ministres qui sont le pouvoir exécutif. Il y a au maximum 15 ministres.

Le pouvoir judiciaire

C’est le pouvoir qui juge si les lois sont bien respectées. Ce sont les juges des tribunaux et des cours de justice.

Le roi

En Belgique, le roi joue un rôle dans le pouvoir législatif et exécutif.
Il signe les lois. En réalité, le roi est obligé de signer les lois qui ont été votées par le parlement.
Il nomme officiellement les ministres. En réalité, ce sont les présidents des partis politiques qui choisissent les ministres, le roi est obligé d’approuver le choix des présidents des partis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
2024-06-09T202459Z_2054971225_MT1HNSLCS000I55JYK_RTRMADP_3_HANS-LUCAS (1)
Contre l'extrême droite, Macron joue son va-tout
parlementfederalcamembert
Elections, barre à droite et division Nord/Sud
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre