samedi 24 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Charleroi, le coeur et le resto

Depuis plus de trente ans les « Restos du cœur » servent des repas aux personnes qui en ont le plus besoin. Avec le temps, ces restaurants pas comme les autres sont également devenus des lieux de rencontre importants pour beaucoup de gens. On y vient pour manger mais aussi pour se réchauffer, discuter avec son voisin de table ou simplement prendre un café.

C’est l’humoriste français Coluche qui crée les « Restos du cœur » en France 1985. Il est révolté de voir autant de familles qui ont du mal à se nourrir correctement. Il décide alors de lancer une grande collecte de nourriture avec l’aide de nombreuses stars françaises de l’époque. Depuis lors, ce soutien est renouvelé chaque année lors du grand show télévisé des « Enfoirés » qui continue de récolter des dons pour aider les Restos du cœur.

Photo: Krystal Blondieau

Et aujourd’hui ?

Le principe s’est rapidement exporté en Belgique et notre pays compte désormais 19 Restos du cœur. Mais leur rôle a beaucoup évolué. On n’y vient plus seulement pour chercher un colis alimentaire ou prendre un repas chaud. « Aujourd’hui, les Restos du cœur sont devenus des lieux de rencontres essentiels » explique Marcel Leroy, président du Resto du cœur de Charleroi. La raison d’être du resto est de soutenir des citoyens confrontes à la précarité́ en matière d’alimentation, de service social, de vêtements ou autres choses nécessaires à la vie quotidienne.

Des travailleurs et des bénévoles toujours plus passionnés

A Charleroi, le Restaurant du Coeur se trouve à la place Delferrière, non loin du Marsupilami et du centre de la ville. Ouvert du lundi au vendredi (sauf les jours fériés), il propose des repas, mais aussi un service social, un espace parents-bébés, un vestiaire et des petits déjeuners en hiver. Cette grande maison est un remède à la solitude. Des gens y viennent simplement pour parler autour d’une tasse de café.

Photo: Krystal Blondieau

Entreprise sociale, le resto du Cœur de Charleroi fonctionne grâce à une équipe coordonnée par Céline, la responsable sur site. Onze permanents, plus des personnes engagées dans le cadre de l’article 60 du CPAS et une vingtaine de bénévoles unissent leurs compétences et leurs efforts.
Ensemble, ils ont servi plus 100 000 repas en 2021.

L’ASBL reçoit des dons alimentaires et financiers de la part de millions de particuliers mais aussi de grands supermarchés, de petits commerçants, de mouvements de jeunesses voire d’autres associations philanthropiques.

Le Restos du cœur fonctionnent grâce aux dons mais  sans personne pour les distribuer, cuisiner les repas et accueillir les clients, ils ne seraient rien.

Photo: Krystal Blondieau

Chaque jour de la semaine, en moyenne, 250 repas sont servis. Le personnel propose des menus équilibrés, dans une ambiance familiale. Il essaie de répondre à toutes les demandes, d’alimentation, de service social, de vêtements ou d’autres choses nécessaires à la vie quotidienne. La raison d’être du resto est de soutenir des citoyens confrontés à la précarité.Un véritable défi quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Affiche_rouge
Une affiche rouge contre les Nazis
essenart
Missak, Mélinée et Olga
palestineespoir
Palestine, l'espoir malgré tout
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre