mardi 25 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Défendre les droits des migrants et des sans-papiers

jumet.jpg

Depuis plusieurs années, le gouvernement belge prévoit l’ouverture de nouveaux centres fermés. Ici, l’affiche d’une manifestation en 2018 contre l’ouverture d’un centre fermé de 200 places à Jumet en Wallonie. Le centre n’est d’ailleurs toujours pas construit.


cire.jpg

Le CIRE (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) publie un petit guide anti-préjugés gratuit. Il est téléchargeable ou on peut commander la version papier.


Amnesty international avait fait, avec d’autres associations, une grande campagne contre l’enfermement des enfants migrants en centres fermés. Cette mobilisation a d’ailleurs été une victoire, même si le gouvernement peut toujours revenir en arrière.


La page Facebook des associations contre la détention d’enfants dans les centres fermés en Belgique.


La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés se définit comme un espace de rencontre et de coordination des initiatives individuelles et collectives concernées par les questions migratoires.


La Ligue des droits humains participe évidemment à la défense des droits des migrants, sans-papiers, réfugiés.


« In my name », « En mon nom » est un regroupement d’associations qui veulent une loi plus juste pour la régularisation des sans-papiers.


  • On n’enferme pas un enfant. Point.
    Amnesty, cliquer ici
    Page Facebook des associations, cliquer ici
  • La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés , cliquer ici
  • Une loi pour la régularisation des sans-papiers
    In my name, cliquer ici


Défendre les droits des migrants et des sans-papiers

Il y a 1596 caractères et 238 mots dans ce texte

jumet.jpg

Depuis plusieurs années, le gouvernement belge prévoit l’ouverture de nouveaux centres fermés. Ici, l’affiche d’une manifestation en 2018 contre l’ouverture d’un centre fermé de 200 places à Jumet en Wallonie. Le centre n’est d’ailleurs toujours pas construit.


cire.jpg

Le CIRE (Coordination et initiatives pour réfugiés et étrangers) publie un petit guide anti-préjugés gratuit. Il est téléchargeable ou on peut commander la version papier.


Amnesty international avait fait, avec d'autres associations, une grande campagne contre l'enfermement des enfants migrants en centres fermés. Cette mobilisation a d'ailleurs été une victoire, même si le gouvernement peut toujours revenir en arrière.


La page Facebook des associations contre la détention d'enfants dans les centres fermés en Belgique.


La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés se définit comme un espace de rencontre et de coordination des initiatives individuelles et collectives concernées par les questions migratoires.


La Ligue des droits humains participe évidemment à la défense des droits des migrants, sans-papiers, réfugiés.


"In my name", "En mon nom" est un regroupement d'associations qui veulent une loi plus juste pour la régularisation des sans-papiers.


  • On n'enferme pas un enfant. Point.
    Amnesty, cliquer ici
    Page Facebook des associations, cliquer ici
  • La Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés , cliquer ici
  • Une loi pour la régularisation des sans-papiers
    In my name, cliquer ici



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
2024-06-09T202459Z_2054971225_MT1HNSLCS000I55JYK_RTRMADP_3_HANS-LUCAS (1)
Contre l'extrême droite, Macron joue son va-tout
parlementfederalcamembert
Elections, barre à droite et division Nord/Sud
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre