mercredi 22 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Peu de mots et un Prix

Je connais peu de mots est ce que l’on appelle un « leporello » ou livre accordéon. Il se déplie comme un accordéon grâce à une technique de pages pliées et collées entre elles. Je connais peu de mots compte 16 pages appelées planches. Et ces planches peuvent se lire à l’infini.

Elisa Sartori est l’autrice et l’illustratrice de ce leporello paru chez Cotcotcot Editions. Elle y raconte la joie et la fierté de pouvoir communiquer dans une nouvelle langue, même quand on n’en connaît que peu de mots. Et Elisa Sartori sait de quoi elle parle. D’origine italienne, elle a commencé ses études à l’académie des Beaux-Arts de Venise. Puis, elle est venue étudier à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles. Quand elle est arrivée en Belgique, elle ne connaissait pas le français . Et elle a dû l’apprendre. Pour elle, apprendre une nouvelle langue, c’est comme apprendre à nager… Le tout est de se jeter à l’eau, avec angoisse, mais avec joie… Et se sentir fière comme un enfant d’avoir appris, même si la technique n’est pas parfaite. Les enfants de 6 ans et plus liront ce livre avec plaisir. C’est un beau livre objet qui peut aussi réjouir les grands et servir aux personnes étrangères qui apprennent le français.

Le livre est vendu à 15,50 euros. Sur le site de l’éditeur Cotcotcot Editions, vous pouvez aussi obtenir gratuitement un cahier pédagogique, cliquer ici.

Les lauréats et lauréates des prix 2021

• Prix triennal de Littérature de jeunesse: Anne Herbauts
• Prix de la première oeuvre en littérature de jeunesse: Elisa Sartori: Je connais peu de mots
• Prix de la première oeuvre en langue française: Anna Ayanoglou: Le Fil des traversées
• Prix de la première oeuvre en bande dessinée: Antoine Boute – Adrien Herda – Stéphane De Groef: Manuel de civilité biohardcore
• Prix Atomium-Fédération Wallonie-Bruxelles en bande dessinée: José Parrondo
• Prix triennal de littérature dramatique en langue française: Paul Pourveur: Aurore boréale
• Prix triennal de littérature dramatique en langue régionale: Rose-Marie François: Filipè & Je.han – Michel Robert & Michel Meurée: Vauban Toudis Li
• Prix de la première oeuvre en langue régionale: Michelle Fourez: Louise Bel air – Armand Herbeto: Mi sonle-t-i qui / Il me semble que

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-1-4
La FWB nous donne quelques clés
image-1-1
Cessez-le-feu à Gaza
Students Block Sciences Po - Paris
De Columbia à Paris : pour Gaza !
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre