samedi 20 juillet 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Benoît n’aime pas Barbie

Ce film esthétique, bruyant, tourné comme un clipvidéo est bien à l’image de notre société : sans nuance. Le débat de la « mort » et du temps qui passe donnera peut-être à certain(e)s spectateurs/trices l’impression de ne pas avoir dépensé 12 balles pour une farce – ou un « conte » dopé aux LSD. Fâcheux que le personnage de Sasha (Ariana Greenblatt), en adolescente délicieusement insolente, troque ses répliques acidulées et son baggy pour un pyjama rose bonbon, elle aurait (peut-être) pu nous sauver du naufrage. Nonobstant, ces considérations tout personnelles, le film de Gerwig soulève toutefois une question sous-jacente : peut-on faire un film féministe sans verser dans le sexisme ? – A voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-1-10
L'avis de Claude Semal
Avisillu
Un beau nuage pour Nathalie
Avisillu
L'avis de Franca sur le boycott
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre