mardi 25 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Cessez-le-feu à Gaza

Réponses: 518

Sur les personnes ayant répondu, presque 9 sur 10 (87%) sont pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Seulement 3 personnes sur 100 (3%) ne sont pas pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.1 personne sur 10 (10%) ne sait pas si elle est oui ou non pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

De très nombreux répondants au sondage veulent donc avant tout la paix à Gaza. Même si dans les médias, on n’a finalement pas beaucoup d’images de la guerre en train de se faire à Gaza, de la guerre « en direct ». On a souvent des images de décombres et de blessés après les bombardements, mais on n’a pas de cadavres ou d’autres images très sanglantes. On a par contre des images des Palestiniens qui attendent l’aide alimentaire, qui témoignent, qui parlent de leurs proches mors ou blessés et de leur maison détruite. On ne voit que des civils et pas de militaires du mouvement Hamas (qui sont bien cachés). On a aussi les chiffres: sans doute autour de 40 000 morts (mai 2024) avec une majorité de femmes et d’enfants. Quand on est face à une telle guerre, cela rassure un peu de voir que, même dans un petit sondage, la plupart des gens sont pour la paix.

On note quand même que 1 personne sur 10 ne se prononce pas pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Cessez-le-feu à Gaza

Il y a 1300 caractères et 228 mots dans ce texte

Réponses: 518

Sur les personnes ayant répondu, presque 9 sur 10 (87%) sont pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza. Seulement 3 personnes sur 100 (3%) ne sont pas pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.1 personne sur 10 (10%) ne sait pas si elle est oui ou non pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

De très nombreux répondants au sondage veulent donc avant tout la paix à Gaza. Même si dans les médias, on n'a finalement pas beaucoup d'images de la guerre en train de se faire à Gaza, de la guerre "en direct". On a souvent des images de décombres et de blessés après les bombardements, mais on n'a pas de cadavres ou d'autres images très sanglantes. On a par contre des images des Palestiniens qui attendent l'aide alimentaire, qui témoignent, qui parlent de leurs proches mors ou blessés et de leur maison détruite. On ne voit que des civils et pas de militaires du mouvement Hamas (qui sont bien cachés). On a aussi les chiffres: sans doute autour de 40 000 morts (mai 2024) avec une majorité de femmes et d'enfants. Quand on est face à une telle guerre, cela rassure un peu de voir que, même dans un petit sondage, la plupart des gens sont pour la paix.

On note quand même que 1 personne sur 10 ne se prononce pas pour un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
2024-06-09T202459Z_2054971225_MT1HNSLCS000I55JYK_RTRMADP_3_HANS-LUCAS (1)
Contre l'extrême droite, Macron joue son va-tout
parlementfederalcamembert
Elections, barre à droite et division Nord/Sud
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre