samedi 20 juillet 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

De la rue à Chez Toit

Charleroi est la ville la plus peuplée de Wallonie : plus de 200 000 personnes habitent Charleroi. Mais, comme dans toutes les grandes villes, il y a des personnes qui vivent dans la rue. A Charleroi, ça fait 1 000 personnes. On sait que l’hiver est une période très difficile pour ces personnes. Il  n’y a pas assez de places d’accueil pour les protéger du froid et les aider. Mais  les personnes sans domicile ont besoin de soutien et d’accompagnement toute l’année ! C’est ce que fait l’ASBL Comme chez nous. Depuis 1995, l’association lutte contre la grande précarité et le sans-abrisme. Elle accueille les personnes sans-abri le jour et elle aide aussi les personnes qui le souhaitent à sortir de la rue.

Sur le terrain, les travailleurs sociaux vont à la rencontre des personnes sans abri . Ils accueillent ces personnes qui le désirent au centre de jour. Et ils accompagnent dans leurs démarches les personnes qui veulent un logement.

L’association Comme chez nous fait aussi des enquêtes et des études sur les réalités des sans-abris pour faire « remonter » les informations de terrain aux politiques et aux administrations. Comme chez nous regroupe 4 services différents : Le Rebond, Toudi Boudji, Parent’Elle et Chez Toit.  Mais les éducateurs et les travailleurs sociaux de ces services collaborent les uns avec les autres.

Le Rebond

C’est le centre d’accueil de jour pour les personnes sans abri. La salle est ouverte tous les jours. On peut y discuter, prendre un petit café, se réchauffer, prendre une douche… Et aussi y rencontrer des travailleurs sociaux pour se lancer dans différentes démarches comme, par exemple, trouver un logement.

Toudi Boudji

Toudi boudji, c’est du wallon de Charleroi. Ca veut dire : toujours bouger. C’est un service qui favorise les rencontres entre les personnes isolées ou sans abri grâce à des activités sportives, artistiques, de jeux, de cuisine, de bricolage, etc. C’est un peu comme le « QG » de la convivialité.  Les personnes s’y retrouvent, discutent, s’amusent et s’y sentent moins seules.

Parent’elle

C’est un service pour les femmes et les familles avec enfants, à la rue ou en isolement social. Il propose des activités collectives et des suivis individuels.

Chez Toit

C’est un service pour les adultes qui ont connu la rue et qui souhaitent avoir un logement de manière durable. Ce service les aide et les accompagne dans de nombreuses démarches administratives, souvent assez compliquées. L’équipe leur apporte un soutien dans leur vie quotidienne, familiale et sociale.

La route est longue

Quitter la rue n’est pas simple. C’est une longue route. Souvent après un passage au Rebond, la personne sans abri qui veut un logement rencontre les travailleurs sociaux qui l’aident alors dans sa recherche. Ils l’accompagnent pour faire les différentes démarches et ils la soutiennent psychologiquement. Les travailleurs sociaux accompagnent encore la personne quand elle a trouvé un logement. Ils l’aident alors à créer des liens avec ses nouveaux voisins et les commerçants du quartier pour qu’elle s’y sente bien, en sécurité et trouve sa place dans son nouveau quartier. De plus, ce public marginalisé a du mal à pousser les portes des services aux citoyens. Les travailleurs sociaux font alors « le pont » :  ils aident à créer des liens avec les services de soins de santé, les services sociaux, les espaces culturels.

Des logements de transit

L’association Comme chez nous propose également des logements de transit : ce sont des logements au loyer pas cher et pour une courte période. C’est une étape avant que la personne ne trouve un logement plus durable avec l’aide de Comme chez nous.


Des recherches-actions et… un livre

L’ASBL, Comme Chez Nous créée en 1995 a une longue expérience de l’action sociale à destination des personnes sans-abri. Tout au long de son existence, elle a observé les changements dans la société et les conséquences de ceux-ci sur le quotidien des personnes les plus précarisées. Tout cela est raconté dans un livre Construire avec les naufragés.

Présentation de l’ouvrage et infos pratiques pour se le procurer :

« Construire avec les naufragés : un accueilpagnement psycho-médico-socialdes personnes sans-abri », sous la direction de Sophie Crapez, Stéphanie Cassilde et Suzanne Huygens,édité par l’Université Ouverte de Charleroi.

Le livre est disponible à la librairie Molière à Charleroi ainsi qu’à l’ASBL Comme Chez Nous (secretariat.ccn@gmail.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Alamy Live News
Les droits des femmes, le bla, bla, bla de Bardella
image-4
Elections, 2 petits tours et puis s'en vont?
image-5-10
Victoire de la N-VA, oui, mais...
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre