dimanche 25 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Les Saltimbanks ne lâchent rien

HK et les Saltimbanks, vous connaissez? C’est un groupe français de musique populaire. Ils sont 7, des artistes militants et engagés. Dans leurs chansons, ils parlent de luttes sociales, d’inégalités et d’environnement.

La chanson « On lâche rien » 

Un jour, le chanteur HK, entend le discours de Nicolas Sarkozy, Président de la République de l’époque. (Sarkozy a été Président de la France de 2007 à 2012). Dans ce discours, Sarkozy se moque des grèves.

Ce discours blesse HK, car il connaît la réalité des gens qui se battent pour défendre leurs droits. Il compose alors cette chanson « On lâche rien ». Elle fait partie de leur premier album «Citoyens du Monde».

HK raconte, pour le site KONBINI, l’origine de cette chanson qui est devenue un hymne de lutte sociale lors des manifestations. Et pas seulement en France !

Pour en savoir plus 

Pour écouter toute la chanson 

Pour découvrir les paroles de la chanson

Du fond d’ma cité HLM
Jusque dans ta campagne profonde
Notre réalité est la même
Et partout la révolte gronde
Dans ce monde on n’avait pas notre place
On n’avait pas la gueule de l’emploi
On n’est pas né dans un palace
On n’avait pas la CB à papa
SDF, chômeurs, ouvriers
Paysans, immigrés sans papiers
Ils ont voulu nous diviser
Faut dire qu’ils y sont arrivés
Tant que c’était chacun pour sa gueule
Leur système pouvait prospérer
Mais fallait bien qu’un jour on se réveille
Et que les têtes se remettent à tomber
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien (waloo)
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
Ils nous parlaient d’égalité
Et comme des cons on les a crus
Démocratie, fais-moi marrer
Si c’était le cas on l’aurait su
Que pèse notre bulletin de vote
Face à la loi du marché
C’est con, mes chers compatriotes
Mais on s’est bien fait baiser
Et que pèsent les droits de l’homme
Face à la vente d’un Airbus
Au fond y a qu’une seule règle en somme
Se vendre plus pour vendre plus
La République se prostitue
Sur le trottoir des dictateurs
Leurs belles paroles on n’y croit plus
Nos dirigeants sont des menteurs
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien (waloo)
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
C’est tellement con, tellement banal
De parler de paix et de fraternité
Quand des SDF crèvent sur la dalle
Et qu’on mène la chasse aux sans papiers
Qu’on jette des miettes aux prolétaires
Juste histoire de les calmer
Qu’ils s’en prennent pas aux patrons millionnaires
Trop précieux pour notre société
C’est fou comme ils sont protégés
Tous nos riches et nos puissants
Y a pas à dire ça peut aider
D’être l’ami du président
Cher camarade, cher électeur
Cher citoyen consommateur
Le réveil a sonné, il est l’heure
De remettre à zéro les compteurs
Tant qu’y a de la lutte y a de l’ espoir
Tant qu’y a de la vie y a du combat
Tant qu’on se bat c’est qu’on est debout
Tant qu’on est debout on lâchera pas
La rage de vaincre coule dans nos veines
Maintenant tu sais pourquoi on se bat
Notre idéal bien plus qu’un rêve
Un autre monde on n’a pas l’choix
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien (waloo)
On lâche rien (waloo)
On lâche rien
On lâche rien
  On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien
On lâche rien (waloo)
On lâche rien (waloo)
On lâche rien
On lâche rien
Waloo
On lâche nada
On lâche rien
Niente
Waloo

Source : Musixmatch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Avisillu
L'avis d'Alicia 
Sondageillu
Quel est l’âge raisonnable pour la pension ?
GPSillu
Voyager dans notre cahier "Pensons pensions"
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre