mercredi 19 juin 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Partis francophones et néerlandophones, partis frères ?

Téléchargez un exercice pédagogique en bas d’article

Aujourd’hui, chaque grande tendance politique est représentée du côté francophone et du côté néerlandophone. Jusque dans les années 1970, presque tous les grands partis étaient unitaires : il y avait un seul parti pour toute la Belgique. Mais depuis les années 1970, ce sont des partis différents au Nord et au Sud . Les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles ne sont pas les mêmes en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. Il y a donc parfois de grandes différences entre deux partis d’une même tendance politique. Généralement, on peut dire que les partis flamands sont plus « à droite » que les partis francophones. Ils sont aussi plus nationalistes. Voici les partis francophones et néerlandophones représentés au Sénat de Belgique. diagram_logo_s2010_650px_senat-3.jpg PS : socialistes francophones, SP.a : socialistes néerlandophones MR : libéraux francophones, Open VLD : libéraux néerlandophones Ecolo : écologistes francophones, Groen : écologistes néerlandophones Vlaams belang : extrême droite flamande (le Vlaams belang a des positions très différentes de celles de l’extrême droite francophone; le Vlaams belang est républicain et pour l’indépendance de la Flandre, les partis d’extrême droite francophone sont le plus souvent royalistes et pour l’unité de la Belgique) NVA : nationalistes flamands (la NVA est un parti assez nouveau, il n’a pas d’équivalent en Wallonie et chez les francophones de Bruxelles) CdH: sociaux-chrétiens francophones, CD&V : sociaux-chrétiens néerlandophones Il y a aussi le FDF: Fédéralistes démocrates Francophones. Parti né pour défendre surtout les Bruxellois francophones. C’est un parti de centre droit.

Un exercice à propos des partis

fpedapartidef.doc

Et sa correction, bien sûr

corfpedapartidef.doc

Documents joints

Partis francophones et néerlandophones, partis frères ?

Il y a 1977 caractères et 312 mots dans ce texte

Téléchargez un exercice pédagogique en bas d'article

Aujourd’hui, chaque grande tendance politique est représentée du côté francophone et du côté néerlandophone. Jusque dans les années 1970, presque tous les grands partis étaient unitaires : il y avait un seul parti pour toute la Belgique. Mais depuis les années 1970, ce sont des partis différents au Nord et au Sud . Les réalités politiques, économiques, sociales et culturelles ne sont pas les mêmes en Flandre, à Bruxelles et en Wallonie. Il y a donc parfois de grandes différences entre deux partis d’une même tendance politique. Généralement, on peut dire que les partis flamands sont plus « à droite » que les partis francophones. Ils sont aussi plus nationalistes.

Voici les partis francophones et néerlandophones représentés au Sénat de Belgique.

diagram_logo_s2010_650px_senat-3.jpg

PS : socialistes francophones,
SP.a : socialistes néerlandophones

MR : libéraux francophones,
Open VLD : libéraux néerlandophones

Ecolo : écologistes francophones,
Groen : écologistes néerlandophones

Vlaams belang : extrême droite flamande (le Vlaams belang a des positions très différentes de celles de l’extrême droite francophone; le Vlaams belang est républicain et pour l’indépendance de la Flandre, les partis d’extrême droite francophone sont le plus souvent royalistes et pour l’unité de la Belgique)

NVA : nationalistes flamands (la NVA est un parti assez nouveau, il n’a pas d’équivalent en Wallonie et chez les francophones de Bruxelles)

CdH: sociaux-chrétiens francophones,
CD&V : sociaux-chrétiens néerlandophones

Il y a aussi le FDF: Fédéralistes démocrates Francophones. Parti né pour défendre surtout les Bruxellois francophones. C'est un parti de centre droit.

Un exercice à propos des partis

fpedapartidef.doc

Et sa correction, bien sûr

corfpedapartidef.doc

Documents joints

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
admin-ajax
La gauche et la droite en politique
liste_produits_boycott-page001-92efd
Le boycott, une arme non-violente
citoyengermanophone
Assemblée citoyenne, une première
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre