mardi 23 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Insupportables violences

Le 25 novembre est la journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes. Ces violences souvent conjugales ou familiales peuvent aller parfois jusqu’à la mort. Mais elles peuvent être moins visibles » : insultes quotidiennes, humiliations… Des violences « ordinaires » qui détruisent pourtant aussi.

En Belgique, depuis 2017, 147 femmes sont mortes sous les coups d’un homme de leur entourage. En Belgique, chaque jour, les parquets ouvrent plus de 120 dossiers de violence conjugale … Et les actes de violences conjugales ne sont pas tous dénoncés, loin de là ! Plus d’1/4 des coups et blessures volontaires rapportés aux parquets ont lieu au sein du couple.
On estime qu’en Wallonie 1 femme sur 4 a été victime de violences conjugales. 4 plaintes par jour sont déposées pour violences conjugales. Plus de 2 personnes sur 5 connaissent, dans leur entourage et dans leur famille, des femmes victimes de violences conjugales. En Belgique, 25% des femmes subissent ou ont subi des relations sexuelles forcées. En Wallonie, près de 28 000 femmes déclarent avoir subi, au cours des 12 derniers mois, des violences physiques et/ou sexuelles.
Mais les violences faites aux femmes peuvent aussi prendre des formes plus sournoises. Plus cachées. Les violences peuvent être verbales, psychologiques, financières : des insultes quotidiennes, des humiliations, une relation de dépendance. Des violences « ordinaires » qui détruisent pourtant à petit feu…

Ecoute Violences Conjugales

« Ecoute Violences Conjugales » est un dispositif qui coordonne la lutte contre les violences entre partenaires. Sur le site « Ecoute violences conjugales« , on peut notamment trouver des liens, des infos vers des services, des ressources pour aider les femmes victimes de violences.
Souvent parler des violences est le premier pas qui aide les femmes à sortir de l’isolement… « Ecoute Violences Conjugales » propose un numéro vert 0800/30030, une ligne téléphonique gratuite en Belgique francophone.
Une application « App’Elles », aide les femmes agressées en proposant plusieurs services directement à partir de leur smartphone. pour appeler les secours, transmettre sa géolocalisation à des personnes de confiance, déclencher une alerte, enregistrer son environnement immédiat et avoir accès à ces enregistrements en cas de procédure judiciaire.

Chaussures rouges et rubans blancs

A Charleroi, la Plateforme « Ruban Blanc », coordonnée par l’ASBL Maison Plurielle rassemble plusieurs associations qui luttent contre toutes les formes de violences faites aux femmes. Elle coordonne une campagne d’actions symboliques qui se dérouleront du 25 novembre au 6 décembre. Des actions, des débats, une pièce de théâtre …
Lors des actions de cette semaine, on rappelle les noms et les lieux de vie de ces femmes. 147 féminicides que l’on représente par autant de paires de chaussures rouges. Des plaques de rues éphémères rappellent aussi la vie de ces femmes assassinées par un proche. Des témoignages de violences sont placardés dans les rues de Charleroi.
Le programme complet des actions c’est ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
2016. Exact date unknown
Les lapins blancs des partis politiques
image-23
Gaza sous les bombes et aussi dans un Nuage
Leila Khaled graffiti on the Israeli West Bank barrier near Bethlehem
Le keffieh, l'autre foulard
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre