mercredi 29 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Un exercice d’équilibriste

Ce qu’en dit Céline Teret

Mon chemin a croisé celui de L’Essentiel, il y a 20 ans d’ici… Je finissais mes études en journalisme. A l’époque, je travaillais dans un restaurant dans le centre de Bruxelles.
L’une des serveuses avait un ami journaliste qui collaborait pour un journal, du côté de Charleroi. L’ami en question, c’était Olivier Brouet. Le journal, L’Essentiel. Je n’en avais jamais entendu parler, mais l’idée de rendre l’actualité accessible à toutes et tous m’a, elle, tout de suite parlé.

J’ai pris contact avec la rédactrice en chef, une certaine Lydia Magnoni. J’ignorais, à l’époque, que cette femme pétillante et son ingénieux journal feraient partie de ma vie, tantôt sporadiquement, tantôt intensément, pour les deux décennies qui allaient suivre…

Ecrire pour L’Essentiel résonnait, et résonne encore aujourd’hui, avec la trajectoire professionnelle que j’ai prise dans le monde du journalisme. Une trajectoire associative et engagée, sur le terrain éducatif, dans le champ social, au sein de l’éducation populaire et permanente. Un journalisme profondément humain, dans ce qui se vit au travers de rencontres et dans ce qui se raconte ensuite sur le papier.

L’Essentiel ajoute cette part, « essentielle » précisément, qui vient à manquer dans bien des médias, ce coup de pouce permettant de rendre l’actualité lisible, d’accompagner les lecteurs et lectrices de tous horizons dans la compréhension du monde et des enjeux de société. Un jour, Lydia m’a soufflé à l’oreille, lors de l’une de nos nombreuses (et, bien souvent, très longues) conversations téléphoniques à échanger autour de l’état du monde (et au fil du temps, de l’état de nos proches) : « Certaines personnes pensent qu’écrire pour L’Essentiel, c’est simple, ça se fait facilement. Pourtant, c’est loin d’être le cas. » (ou peut-être a-t-elle dit « Pourtant, c’est pas de la tarte, hein ! »).

En effet, c’est un véritable exercice d’équilibriste que de décortiquer l’information et l’analyser, pour ensuite la restituer le plus justement possible, en veillant à la traduire dans des mots simples (mais pas simplistes), à utiliser des tournures facilitant au mieux la compréhension, sans perdre en cours de route l’essence même de cette info, de ce fait, de cette histoire…

Lorsque j’ai démarré ma collaboration avec L’Essentiel, le journal n’existait qu’en version papier. Je me souviens encore… Sa manchette bicolore, ses rubriques (Belgique, International…), ses articles concis et rigoureux, habillés de lexiques et de photos, ce papier journal qui se froisse sous les doigts…
Cette première période de collaboration s’est interrompue pendant quelque temps (car du temps, j’en manquais). Quatre, cinq, six ans ont passé, je ne sais plus.


De cette photo d’alors, on mesure à quel point Céline est une des cadettes de L’Essentiel. Et aussi que les combats que porte L’Essentiel aujourd’hui ont encore de beaux jours devant eux…

Puis, souhaitant remettre le pied à l’étrier du statut freelance, j’ai repris contact avec Lydia (et Thierry, qui avait rejoint l’équipage entre temps). Non sans surprise, la porte était restée grande ouverte, comme si jamais, je n’avais quitté le navire.

J’ai découvert, alors, le nouveau visage de L’Essentiel : un journal désormais uniquement disponible en ligne et proposant des cahiers thématiques. Ce tournant numérique n’a pour autant pas écorché l’âme de L’Essentiel, rebondissant toujours sur l’actualité pour la rendre accessible, mettant en lumière
les urgences sociales, environnementales, démocratiques… d’ici et d’ailleurs.
En 30 ans, le journal L’Essentiel n’a pas pris une ride. Il reste un outil précieux d’éducation permanente, visant un idéal d’émancipation citoyenne et de lutte contre les inégalités.
Et, en tant que collaboratrice, hier comme aujourd’hui, c’est un vrai bonheur que d’échanger avec une équipe engagée, ouverte aux débats d’idées et aux contenus hors des sentiers battus ! Alors, que l’aventure continue !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
image-1-15
L'intelligence artificielle vous fait peur?
lesnageuses
Syriennes, nageuses et sauveteuses
10524_ca_object_representations_media_3653_medium
Congés scolaires, histoire d’économie et de religion
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre