mercredi 29 mai 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Un journal très interactif

Ce qu’en dit Catherine Dubois

Quand j’étais encore prof de français au CVO Miras, une école de promotion sociale néerlandophone à Courtrai, il y a une bonne vingtaine d’années, j’avais découvert le journal Wablieft en néerlandais et j’ai appris qu’il y avait un équivalent en français : L’Essentiel.


J’ai alors pris contact avec la rédactrice en chef de ce journal, Lydia Magnoni. Je lui ai demandé de venir présenter L’Essentiel à nos étudiants.

Et elle est venue un soir, dans mon cours à Courtrai: une rencontre très sympathique, puis une autre, l’année suivante, à Charleroi. A ce moment-là, le journal était en version papier et il couvrait toute l’actualité, une fois par mois.

En 2009, le journal a changé. Il est publié en version digitale gratuite. Il traite maintenant un thème actuel sous plusieurs aspects. Il y a des exercices et des quiz en ligne. C’est très interactif parce que les lecteurs sont invités à donner leur avis. Deux aspects communs à la version d’avant et celle de maintenant : la langue est très simple, et on explique tout depuis le début. D’habitude, quand on regarde les actualités à la télé, quand on lit les journaux, on vous dit parfois, mais pas toujours, ce qui s’est passé juste avant, mais sans retour à l’origine des événements rapportés. L’Essentiel remonte à l’origine de la situation actuelle et explique de façon très simple ce qui s’est passé depuis le début. Ces deux facteurs contribuent à rendre le journal vraiment très accessible, à un public extrêmement varié, que ce soient des gens qui lisent peu le journal, qui apprennent le français ou qui ne suivent pas l’actualité. Pour ma part, la première version du journal me manque un peu. J’aimais ce résumé mensuel de l’actualité qui reprenait de façon concise et limpide les actualités essentielles du mois.

Au cours des dernières années, j’ai utilisé l’Essentiel pour mes apprenants, et notamment les articles : Fils de juif, fils de Nazi (exercice de compréhension et d’expression écrite, niveau 2.2.) ; Décoloniser l’espace public (exercice de compréhension et d’expression écrite, niveau 2.3). ; J’en ai fait un exercice de compréhension du contenu, suivi d’un exercice d’écriture (résumer l’article, donner son avis). Bravo au journal, à Lydia Magnoni et à son équipe !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Sondageillu
Le sondage de L'Essentiel, un pied dans la trentaine
avislecteurs
Des avis de lecteurs sur notre "pied dans la trentaine"
Lienillu
Les liens de L'Essentiel, un pied dans la trentaine
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre