mardi 27 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Pétrole, Tournesols et soupe tomate

Dans un grand musée de Londres, deux jeunes femmes ont jeté de la soupe tomate sur un tableau estimé à 78 millions d’euros ! Et tout ça à cause de quoi ? Du pétrole et du climat ! Mais pas de panique ! Le tableau était protégé par une vitre… A lire: les explications. Et à voir: « l’attentat à la soupe! »

On est à Londres à la National Gallery, un célèbre musée, le matin du 14 octobre 2022. Deux jeunes femmes sont devant un tableau : Les Tournesols peint par Vincent Van Gogh. On se dit : elles l’admirent. L’une a les cheveux noirs, l’autre les a teints en rose. Elles portent un long manteau noir. Soudain, elles enlèvent leur manteau. Au dos de leur t-shirt blanc, un crâne au trait noir façon tête de mort avec un œil en forme de goutte de pétrole. Elles sortent une boite de soupe tomate et jettent le liquide sur la vitre qui protège la toile. Vite, elles s’approchent du mur, s’accroupissent, s’enduisent une main de colle ultra-forte à prise rapide et la plaque au mur. On voit maintenant le devant du t-shirt marqué du slogan Just Stop Oil, en français « Arrêtons le pétrole tout simplement ».

L’art ou la planète ?

On entend les voix des visiteurs du musée surpris et choqués qui s’exclament par des « Oh » ou des « Ah ». Et une voix qui appelle la sécurité : « Security ».  Une des jeunes femmes montre la boite de soupe face caméra, on voit clairement la marque Heinz. La jeune militante aux cheveux roses dit alors :

« Qu’est-ce qui a le plus de valeur : l’art ou la vie ? Est-ce que cela vaut plus que la nourriture, que la justice ? Etes-vous plus concerné par la protection d’un tableau que par la protection de notre planète et du peuple ? Le gaz est inabordable pour des millions de familles qui ont froid et faim. Elles n’ont même pas les moyens de faire chauffer une boite de soupe. Dans le même temps, les récoltes sont insuffisantes. Des millions de personnes meurent à cause des incendies et des sécheresses sévères. On ne peut se permettre des nouveaux projets pétroliers et gaziers. Ils vont tout emporter. »

Les images de cet attentat font tout de suite le tour du monde. Tout le monde est choqué et les médias n’arrêtent pas de répéter que le tableau est estimé à plus de 78 millions d’euros. Et puis vient la deuxième annonce : le tableau était protégé par une vitre et est intact. Seul le cadre est un peu abîmé. Les deux jeunes femmes avait donc bien choisi leur cible. Elles ont été arrêtées et placées en garde à vue pour cause de dégradations d’un montant inférieur à 5 000 livres (5 800 euros).  Elles seront jugées plus tard par un tribunal.

Phoebe et Anne

Phoebe Plummer a 21 ans, elle habite à Londres et étudie à l’université. C’est une militante écologiste qui fait de la désobéissance civile.  Phoebe Plummer est aussi une militante qui défend le droit à la liberté d’orientation sexuelle et d’identité sexuelle. Elle se définit comme « queer ». Une personne queer est une personne qui ne se reconnaît pas dans la sexualité hétérosexuelle ou dans les genres masculin ou féminin bien définis. Anne Holland a 20 ans, elle habite à Newcastle et étudie à l’université. Comme Phoebe Plummer, elle est militante écologiste et militante queer.

Just Stop Oil

En tant que militantes écologistes, ces deux jeunes femmes sont membres de l’association Just Stop Oil. Just Stop Oil est une nouvelle association écologiste. Elle est née en Grande-Bretagne début en février 2022. Just Stop Oil milite pour que le gouvernement britannique interdise tous les nouveaux projets d’exploitation de pétrole et de gaz en Grande-Bretagne. Pétrole et gaz sont des énergies fossiles. Et on sait que les énergies fossiles sont en grande partie responsables du réchauffement climatique.

Désobéissance civile

Pour sensibiliser le grand public, les membres de Just Stop Oil font de la désobéissance civile. Ils manifestent dans les rues pour ralentir la circulation. Ils bloquent des usines pétrolières. Début juillet, ils ont interrompu le Grand prix de Formule 1 de Grande-Bretagne. Des pilotes comme Fernando Alonso et Lewis Hamilton ont même soutenu leur action. Just Stop Oil fait de la désobéissance civile. C’est une forme de résistance non-violente. D’autres associations écologistes critiquent leurs actions. Elles disent que cela donne une mauvaise image de l’écologie.

Les critiques

Le professeur François Gemenne, un des auteurs des rapports du GIEC, a tweeté le jour de cet « attentat »: Les militants disent souvent qu’il faut écouter les scientifiques. En tant qu’auteur du GIEC, je leur dis que ce n’est pas en abîmant le beau qu’on sensibilisera au vivant. Quelques heures après, il fait un second tweet: « J’apprends que le tableau est heureusement protégé par une vitre. Je sais que le but de ces actions est de choquer les gens. Mais j’aimerais que ces activistes comprennent qu’ils créeront plus d’ennemis que d’alliés de la cause du climat avec des actions de ce type. » Dans ce 2e tweet, il critique la méthode de ces militantes. Mais il avoue aussi avoir cru, sans les vérifier, les grands annonces médiatiques qui ont parlé de soupe sur le tableau Les Tournesols de Van Gogh avant d’annoncer qu’une vitre protégeait le tableau.

Une réponse

  1. Moi, je trouve bien que ces jeunes ils fassent ça. Ils ne détruisent pas les peintures. On ne fait rien pour le climat et pour les ouvriers. Faut faire le même avec les Delhaize, c’est terrible ce qui arrive aux gens qui travaillent là. Moi, je suis pour qu’on jette des peintures sur la vitre des magasins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Affiche_rouge
Une affiche rouge contre les Nazis
essenart
Missak, Mélinée et Olga
palestineespoir
Palestine, l'espoir malgré tout
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre