L’ennemi du peuple


 Articles
Le 1er septembre 2006 | |  4 messages


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

L'Essentiel - L'actualité simple comme bonjour

Une ombre plane sur les élections communales. Cette ombre, c'est l'extrême droite. Même ceux qui s'intéressent peu à la politique se posent la question: l'extrême droite va-t-elle encore gagner des voix?


photo: Belga

 

Du côté flamand, c'est le Vlaams Belang qui représente l'extrême droite. C'est un grand parti très organisé. Avant novembre 2004, le Vlaams Belang s'appelait le Vlaams Blok. Il a changé de nom car des associations proches du Vlaams Blok ont été condamnées pour racisme par la justice. Le parti risquait aussi d'être condamné. Il aurait été privé de l'argent public que reçoivent les partis politiques représentés au Parlement. Le Vlaams Blok devient alors le Vlaams Belang. Plusieurs sondages donnent le Vlaams Belang comme premier parti flamand. Après les élections de 2000, l'extrême droite flamande avait déjà 461 conseillers communaux et 54 conseillers provinciaux. Dans la grande ville flamande d'Anvers, par exemple, 1 électeur sur 3 a voté pour l'extrême droite.

En Wallonie et à Bruxelles

Du côté francophone, c'est le Front National qui représente principalement l'extrême droite. Comme l'extrême droite flamande, le FN apparaît début des années 1980 dans la vie politique. C'est un parti qui ne semble pas très organisé. Il a le bénéfice d'avoir le même nom que le parti français de Jean-Marie Le Pen. Il n'a que six conseillers communaux et 1 seul conseiller provincial. Plusieurs sondages donnent pourtant le FN à plus de 10% des voix pour les élections du 8 octobre. A Bruxelles, il y a des listes francophones et néerlandophones. Les sondages donnent un total de plus de 10% des voix pour l'extrême droite. Evidemment, ce ne sont que des sondages. Ce n'est qu'une indication. Et les sondages ne sont qu'une moyenne. Dans certaines communes, l'extrême droite est faible. Dans d'autres, elle est plus forte. En Wallonie, par exemple, il y a Charleroi où le FN pourrait atteindre les 20%... A cause des affaires qui ont touché les socialistes dans la gestion de la ville, l'extrême droite pourrait attirer des électeurs déçus. Car l'extrême droite s'appuie sur les scandales et les phrases comme « tous pourris ». Car l'extrême droite déclare vouloir mettre plus de morale dans la vie politique.

De fausses solutions à de vrais problèmes

Et l'extrême droite, c'est bien ou c'est mal ? On a tendance à répondre : « c'est le mal absolu, des salauds, des fachos, des nazillons » ou encore « pas de liberté pour les ennemis de la liberté» comme l'extrême droite. Mais cela ne suffit pas. Je laisse donc la réponse au Front National. En mai, j'ai reçu un tract du FN. Je cite les 3 premières phrases: « Il avait fallu des dizaines d'années de luttes ouvrières pour atteindre le niveau de vie qui est le nôtre... Les droits à la retraite, à l'assurance-maladie, aux congés payés ont été acquis de haute lutte. Tout cela est aujourd'hui remis en question. » A lire ces phrases, nous pourrions dire: «C'est vrai, le FN et l'extrême-droite ont raison. » Mais l'extrême-droite, aujourd'hui comme hier, ne s'est jamais battue pour les droits sociaux. L'extrême-droite n'est pas pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité qui ont animé les luttes ouvrières.

Voilà ce que fait l'extrême droite. Elle dit qu'elle veut nettoyer et purifier la politique. Elle reproche aux autres partis politiques de mentir. Mais l'extrême droite ne cesse de mentir. L'extrême droite veut aussi nettoyer et purifier notre société. Nettoyer et purifier la société? Cela rappelle la race « pure » inventée par les nazis dans l'Allemagne d'Hitler des années 1930. L'extrême droite d'aujourd'hui n'a plus grand-chose à voir avec les nazis et les fascistes des années 30. Mais elle veut toujours nettoyer et purifier. Et dans ce nettoyage et cette purification voulus par l'extrême-droite, nous perdrons aussi nos libertés, les idées d'égalité et de justice sociale. Le 8 octobre, pensons-y.

Thierry Verhoeven

 


Version imprimable de cet article Version imprimable Réagir

Vos commentaires

  • calay

    Le 28 avril 2007 à 20:35

    si nous ne voulons plus de partie extrème il faudrait déjà que ceux qui nous représente pense a la population belge plutôt que leur portefeuille .égalité des chances pour qui ? pas pour le belge on leur donne leur c4 pour donner la place aux émigrés tour de passe passe a nos dépend.la belgique est morte vive l’EUROPE ;

    Répondre à ce message

  • Eric

    Le 2 octobre 2006 à 18:40

    C’est vrai, ne votez pas FN ou VB, votez plutôt PS car eux au moins ont acquis le droit de se foutre de la gueule du peuple et de la démocratie après une longue lutte de plus de 50 ans. Quitte à se faire rouler dans la farine, faites-vous rouler dans la farine par des professionnels bien rôdés !!!!

    Pauvre Belgique !!!!

    Répondre à ce message

  • Marc

    Le 30 septembre 2006 à 14:04

    Juste pour dire que je suis entierement d’accord avec Gérome

    Répondre à ce message

  • Jérôme

    Le 29 septembre 2006 à 17:22

    ...l’auteur de l’article fait dans le "politiquement correct"...c’est extrêmement...peu courageux !

    Car c’est vrai qu il faudrait être " très courageux " pour dire tout haut ce que beaucoup de gens pensent " tout bas " !!!

    L’extrême-droite se focaliserait sur les thèmes de l’insécurité et de l’immigration !

    Qu’attendent donc les partis dits " démocratiques " pour se saisir de ces problèmes ?

    Insécurité : En 5 ans, ma maison a été visitée à 3 reprises...( dans mon quartier, 39 visites en 5 ans...)

    Immigration : pas une semaine sans faits divers concernant notre population immigrée ( évasion de 28 détenus ( étrangers ou d’origine étrangère ) de la prison de Termonde, expulsion douteuse d’un super truand albanais, émeutes dans les Marolles,...)

    Depuis quand un "parti" peut-il se retrouver seul à la tête de l’Etat ?

    Alors pourquoi avoir peur de la montée du FN ou du VB ? Pourquoi ne pas les laisser montrer ce dont ils sont capables ( ou incapables ) ? On a bien laissé le parti Ecolo "se casser" les dents dans un gouvernement précédent !

    Je crois connaître une partie de la réponse..., certains auraient bien trop peur qu’ils ne réussissent leur examen au gouvernement !

    Réfléchissez un peu et mettez-vous quelques minutes dans la peau d’un candidat FN ou VB...

    Quels portefeuilles revendiqueriez-vous ? L’économie, la santé ou les affaires extérieures ? Rien de tout cela...vous demanderiez les ministères de l’Intérieur et de la Justice...

    Comment voudriez-vous faire pire que ce qui existe actuellement ?

    On vous vole, il n’y a pas un policier dans un rayon de 50 kms...

    On vous tue, avec un peu de chance, vous aurez droit à une marche silencieuse pendant que votre assassin ira voir Belgique - Albanie...

    On viole votre fille, après 6 mois de "traitements", le malade viendra violer votre petite cousine...

    On vous doit de l’argent, la Justice se chargera de vous expliquer, dans un délai raisonnable ( 20 ans ), comment vous en passer...

    Mais... si vous devez de l’argent à l’Etat, alors ne vous tracassez pas ...vous payerez et dans les plus brefs délais...( enfin un Ministère qui fonctionne !)

    Tant que les problèmes liés à l’insécurité et à l’immigration ne seront pas reconnus et traités efficacement par les partis dits " démocratiques ", l’extrême-droite progressera !

    Pourquoi supprimerait-on la dotation aux partis d’extrême-droite ? Ne serait-ce pas là un déni de démocratie et un dangereux précédent ? Ne pas traiter tous les citoyens de ce pays de manière égale ne serait-il pas inconstitutionnel et donc condamnable ?

    La grande majorité de la population belge en a marre des paroles...elle veut des actes !

    Répondre à ce message

Un message ?


Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sondage


Pour vous, défendre les droits humains aujourd’hui, c’est

Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c'est gratuit et utile !

Facebook

L'Essentiel

Editeur responsable

19, Avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique
Joëlle Van Gasse
19, avenue des Alliés
6000 Charleroi
Belgique

Rédactrice en chef : Lydia Magnoni
Secrétaire de rédaction : Thierry Verhoeven
L'ESSENTIEL L'information simple comme bonjour
Les photos et illustrations sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs © Tous droits réservés.
Journalessentiel 2018 .
Squelette et Graphisme par Banlieues asbl

L'Essentiel est une production de la FUNOC.


L'Essentiel est réalisé avec l'appui du SAJ, dans le respect des droits d'auteur.


Avec le soutien de