vendredi 23 février 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

Angela Davis, la Black panther

Angela Yvonne Davis naît à Birmingham, dans l’État d’Alabama, en 1944. Ses parents sont des militants pour les droits civiques. Enfant, elle est confrontée au racisme et va dans une école réservée aux noirs. Elle étudie la philosophie et la littérature dans une université au nord des États-Unis, puis en France et en Allemagne. En 1963, quatre jeunes filles noires sont tuées dans un attentat dans une église de Birmingham, sa ville natale.
Cet évènement va marquer Angela Davis et tout le mouvement des droits civiques.

À 24 ans, Angela Davis s’engage dans le Black Panther Party, un mouvement révolutionnaire qui lutte pour les droits de la communauté noire. Elle milite aussi avec les Afro-Américains du parti communiste.
Enseignante à l’université, elle est finalement renvoyée à cause de ses activités politiques.
En 1970, Angela Davis est accusée d’avoir organisé une prise d’otages qui a fait quatre morts dans un tribunal. Elle est emprisonnée pendant un an et demi, avant d’être jugée. Elle risque la peine de mort. Pourtant, elle crie son innocence. Un grand mouvement se déclenche aux États-Unis et dans le monde pour soutenir Angela Davis. De grands artistes lui consacrent des chansons, des écrivains célèbres lui dédient des textes. Elle est finalement déclarée non coupable par le jury et libérée.

Après sa libération, elle continue à militer contre le racisme et contre la guerre au Vietnam. Elle devient aussi l’un des symboles du Black Feminism (Féminisme noir) qui lutte à la fois contre le racisme et le sexisme.
Dans les années 80, lors des élections présidentielles américaines, Angela Davis est candidate à la vice-présidence des États-Unis aux côtés de Gus Hall, le leader du parti communiste. Aujourd’hui, elle est professeure à l’Université de Californie. Elle écrit aussi des ouvrages et continue à militer pour plus d’égalité dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
Pour parcourir le cahier "en noir et blanc"
arton3534
Femmes noires pour la liberté
arton3533
Sur Facebook, Serena Williams dénonce…
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre