samedi 13 avril 2024

L’ESSENTIEL L’information simple comme bonjour

  • Accueil
  • Cahiers
  • Voyagez dans le cahier « Pouvoir d’achat, pouvoir de vivre »

Voyagez dans le cahier « Pouvoir d’achat, pouvoir de vivre »

Témoignages

Des témoignages d’adultes en formation sur le cout de la vie. Et le témoignage de l’écrivaine Annie Ernaux, prix Nobel de littérature. Elle raconte dans un journal la vie dans un supermarché.

« Notre pouvoir d’achat… ou pas ! »

Le journal L’Essentiel, des formateurs et des formatrices de la FUNOC ont recueilli des témoignages d’adultes en formation sur la « vie chère ». Comment ils vivent, ce qu’ils ressentent, ce qu’ils proposent. Nous les en remercions.
Pour introduire ces témoignages, un article de L’Essentiel qui a servi, entre autres, de base à la réflexion. Nous avons voulu aussi indiquer les montants d’indemnités de chômage et du revenu d’intégration sociale du CPAS comparés au seuil de pauvreté. 

Dans le caddie d’Annie Ernaux

Dans « Regarde les lumières mon amour », Annie Ernaux raconte ses visites dans un grand centre commercial où il y a un hypermarché. Elle nous raconte ce qu’elle voit, ce qu’elle observe de la vie de gens ordinaires dans ces lieux. Des lieux qui sont des espaces d’aliénation et, qu’on le veuille ou non, de bien-être.Tout le monde est déjà allé dans un centre commercial. C’est un grand bâtiment de plusieurs étages avec des dizaines de magasins et souvent un supermarché voire un hypermarché.


Pour mieux comprendre, le contexte

  • Une réalité d’abord: l’augmentation des prix

De l’énergie et du pain !

En 2022, les prix de beaucoup de produits ont augmenté. Cette augmentation vient surtout de l’augmentation des prix de l’énergie: pétrole, gaz, électricité. Parmi ces produits, un aliment retient l’attention: il est vital et symbolique : le pain.

Energie, les prix explosent

Après les crises à cause du Covid, il y a eu une reprise économique en 2021. Et les prix du pétrole, du gaz et de l’électricité ont augmenté. Depuis le début 2022, c’est la guerre en Ukraine. Alors, les prix explosent.


Des actions syndicales pour défendre les moins riches

Manif contre la hausse des prix

Contre la hausse des prix, les 3 grands syndicats du pays demandent au gouvernement de prendre des mesures pour améliorer le pouvoir d’achat de la population. Ils veulent une aide financière pour tous et toutes, une augmentation des salaires et des allocations sociales. Pour cela, ils veulent que le gouvernement taxe plus et mieux les entreprises qui font de gros bénéfices. Mardi 20 septembre, les syndicats ont organisé une manifestation. Ils ont fait leur première manifestation, une « manif« , de la rentrée à Bruxelles le mardi 20 septembre. Et ce n’est qu’un début.

Grève nationale

C’est peut-être pas bon pour le moral d’en parler, mais il le faut bien : le pouvoir d’achat ! Les prix augmentent beaucoup. Les salaires et les allocations sociales n’augmentent pas assez. Alors, les syndicats appellent à la grève ce 9 novembre.


Une cocktail party pour défendre les plus riches

Les boss sont à Davos

Patrons de grandes entreprises et dirigeants politiques se retrouvent chaque année au Forum économique mondial à Davos, petite ville de Suisse. On analyse, on échange sur l’état de l’économie, de « comment va le monde ? », de ce qu’il faudrait faire pour que ça aille mieux. Est-ce une rencontre entre maîtres du monde, une grande cocktail party ou l’ONU du business?


Un peu d’histoire

Pouvoir d’achat d’hier et d’aujourd’hui

Le pouvoir d’achat ? Voilà bien un problème du présent. Voilà bien un problème d’ici et de maintenant pour beaucoup de gens. C’est un problème d’aujourd’hui. C’était aussi un problème dans le passé. A Marchienne, dans la région de Charleroi, un événement d’hier montre les différences, les ressemblances, les nuances avec le temps présent. Un festival d’activités est là pour nous le montrer et nous servir à réfléchir.

Infographie

Personnes en difficultés financières

Le syndicat FGTB a fait un graphique sur base des statistiques officielles, on voit que ce sont évidemment les plus pauvres qui souffrent le plus de l’augmentation des prix. En Belgique, le pourcentage de la population âgée de 16 à 74 ans qui a des difficultés ou de grandes difficultés à joindre les deux bouts est passé de 11,7% au troisième trimestre 2021 à 16,1% au deuxième trimestre 2022.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos

Par son existence même, le site de l’Essentiel mène des actions pour encourager la lisibilité des textes écrits. Les articles du site www. journal-essentiel.be sont écrits dans un langage accessible à tous, quelque soit son niveau de lecture de départ. Et les mots incontournables sont expliqués dans un glossaire qui accompagne l’article. Mais le site s’inscrit aussi dans un combat plus large.

Articles récents
GPSillu
Voyager dans le cahier "Les femmes qui font non, non, non, non, non"
GPSillu
Voyager dans "Désastre à Gaza"
GPSillu
Voyagez dans "Numérique, clic et déclic"
Newsletter

Restez informé, inscrivez-vous à notre newsletter, c’est gratuit et utile !

Nous suivre